Mavrik Bourque fait tourner bien des têtes

Mavrik Bourque fait tourner bien des têtes

Mavrik Bourque devrait entendre son nom plus tôt que tard au prochain repêchage de la LHJMQ.

Crédit photo : Estacades de Trois-Rivières

Fort d’une saison recrue de 42 points en 40 parties avec les Estacades de Trois-Rivières, le Plessisvillois Mavrik Bourque s’est taillé une place de choix parmi les meilleurs espoirs de la cuvée 2018 du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les succès en saison régulière de Bourque se sont d’ailleurs poursuivis une fois les séries éliminatoires amorcées. Moteur offensif des Trifluviens, le jeune patineur de 16 ans a guidé les siens jusqu’en finale de la Ligue midget AAA du Québec (LHMAAAQ) contre les Cantonniers de Magog. Bourque et les Estacades ont toutefois dû s’incliner à l’étape ultime de la Coupe Jimmy-Ferrari. «Au début de la saison, je m’étais fixé des objectifs et je dois dire que ça a mieux été que ce que je pensais. Il faut dire que nous avions une très bonne défensive, donc la rondelle sortait facilement de notre zone et ça nous avantageait pour passer plus de temps en zone offensive. C’est donc le jeu d’équipe qui m’a aidé à connaître cette saison», a louangé l’attaquant de 5’09’’ et 150 livres.

Pour être en mesure de produire autant au niveau midget AAA, ça prend une bonne dose de confiance, un élément important des succès de Bourque. «Sans être arrogant, j’avais confiance en mes moyens. Si j’avais à prendre un lancer, je le faisais. Je ne voyais pas les meilleurs joueurs trop supérieurs à moi, donc quand je bataillais dans le coin de la bande avec eux, je voulais ressortir avec la rondelle.»

Son entraîneur-chef Frédéric Lavoie n’est également pas étranger aux succès du numéro 19 des Estacades. «Au début de l’année, je ne faisais pas autant de points que je voulais et il me rappelait que c’était normal, que je devais continuer de travailler fort sans tricher. Ce n’est pas en trichant que ça irait mieux. C’est en travaillant avec Frédéric que ça a bien été», a fait valoir Bourque.

Prêt pour la prochaine étape

Plutôt méconnu au début de la dernière campagne, Bourque a vu ses succès faire grandement augmenter l’intérêt à son endroit. Si certains peuvent être dérangés par toute cette attention, ce ne fut pas son cas, loin de là. «Pour être honnête, j’ai aimé ça entendre mon nom dans les discussions. Ça n’arrive pas souvent dans une vie. Je voulais vivre ça à 100% et je crois avoir bien géré le tout. Je ne m’en faisais pas avec le fait d’être classé en première ou en cinquième ronde. Je restais terre à terre, car l’important demeurait de bien jouer au hockey.»

À l’approche du repêchage, Bourque s’affaire maintenant à rencontrer les différentes équipes du circuit Courteau. «Les jours passent rapidement. Depuis que le Défi d’excellence Gatorade est passé, nous pensons tous plus à ça. J’ai hâte à ce moment et j’ai hâte que ce soit fait. J’ai fait des entrevues avec des équipes et j’en ai encore à rencontrer», a-t-il noté.

Perçu comme le cinquième meilleur espoir du repêchage 2018 de la LHJMQ par le Centre de soutien au recrutement (CSR), Bourque n’entretient aucune attente. «Je suis prêt à aller partout. Je serai très content, peu importe l’équipe qui va me sélectionner. Je vais ensuite connaître un bon été d’entraînement pour être prêt pour le prochain camp.»

Si le sort devait faire en sorte que les Tigres de Victoriaville, l’équipe de sa jeunesse, effectuent une transaction pour le repêcher, le sympathique jeune homme serait des plus heureux. Le scénario demeure toutefois bien peu probable. «Ce serait quelque chose d’incroyable. J’aurais la chance de jouer devant ma famille et mes amis. Si ça devait se produire, je serais très heureux, mais si ce n’est pas le cas, ce n’est pas plus grave que ça», a-t-il confié.

Si Bourque devait être réclamé dans le top cinq du prochain repêchage, il deviendrait la plus haute sélection pour un hockeyeur de la grande région Bois-Francs-Érable depuis Samuel Saint-Pierre, 2e choix au total des Tigres en 1996.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar