Changements climatiques : quatre fermes pilotes dans la région

Communiqué

Changements climatiques : quatre fermes pilotes dans la région
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Déployé par le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ) et porté en région par la Fédération de l’UPA Centre-du-Québec, le projet Agriclimat, des fermes adaptées pour le futur, vient de franchir une nouvelle étape. Un réseau de 37 fermes pilotes, engagées dans la lutte contre les changements climatiques, vient d’être dévoilé et quatre d’entre elles sont au Centre-du-Québec. 

Ainsi nous pourrons bénéficier de l’expertise et des connaissances de la Ferme Candrine inc. de Saint-Léonard-d’Aston (production laitière et grandes cultures), de la Ferme Bertrand Simoneau inc. de Saint-Germain-de-Grantham (production porcine), de la Ferme Rodovanel inc. de Chesterville (production laitière) et des Jardins VMO inc. de Drummondville (production de canneberges). Ces producteurs seront accompagnés dans cette démarche par leurs conseillers agricoles qui font partie des clubs-conseils suivants : Club Durasol Drummond, Club environnemental et technique Atocas Québec, Club Yamasol et le Groupe conseils agro Bois-Francs. 

« Je tiens à remercier ces producteurs et leurs conseillers. Grâce à leur implication sur le terrain, nous pourrons identifier concrètement les actions les plus prometteuses pour l’agriculture de notre secteur. Et en nous alliant aux clubs-conseils en agroenvironnement, nous bénéficierons de l’expertise d’un vaste réseau, qui représente la diversité de nos entreprises agricoles », a mentionné Daniel Habel, président de la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec. 

Dans le cadre du projet, ces fermes collaboreront étroitement à l’élaboration d’une nouvelle démarche pour déterminer les actions les plus appropriées pour chaque entreprise. À terme, cette démarche sera accessible à tous les producteurs et conseillers agricoles du Québec. Les fermes pilotes travailleront de concert sur les trois piliers de la lutte contre les changements climatiques : l’adaptation de l’entreprise au climat futur, la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’augmentation de la séquestration du carbone. 

Les fermes pilotes se familiariseront avec les changements climatiques projetés dans leur localité et les risques potentiels pour leur entreprise. Ils prendront connaissance de leur bilan d’émissions de GES et des postes d’émissions sur lesquels il est possible d’agir. Ils constateront la dynamique du carbone dans leurs sols et arbres, et seront en mesure de déterminer des pratiques qui permettraient d’optimiser ce levier de lutte dans leur entreprise. Ces trois volets d’analyse leur permettront de mettre en place ou de poursuivre des actions afin de lutter contre les changements climatiques à l’échelle de leur entreprise. 

Le projet Agriclimat remercie les producteurs agricoles et les collaborateurs régionaux qui, par leur participation à la phase 1 du projet, permettent aujourd’hui la mise en place de ces fermes pilotes: le conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (CRECQ), le ministère de l’Agriculture, des pêcheries et de l’alimentation du Québec, la MRC Nicolet-Yamaska ainsi que l’organisme de bassin versant de la Rivière Nicolet (COPERNIC). 

Pour connaître toutes les fermes pilotes ou pour en savoir plus sur le projet, nous vous invitons à consulter agriclimat.ca

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires