Victoriaville : deux Victoriavillois aux commandes de l’administration municipale

Victoriaville : deux Victoriavillois aux commandes de l’administration municipale
Dans l'ordre, le nouveau directeur général adjoint, Maxime Hébert-Tardif, le maire Antoine Tardif et le nouveau directeur général, Me Yves Arcand (Photo : www.lanouvelle.net)

Le conseil municipal de Victoriaville réservait une surprise de taille en fin de séance, lundi, quand le maire Antoine Tardif a annoncé la nomination d’un nouveau directeur général, Me Yves Arcand, et du coup, le départ de François Pépin qui était en poste depuis trois ans.

« Ses compétences et son savoir-être lui ont permis d’assumer ses tâches de directeur général avec brio et nous l’en remercions sincèrement », a exprimé, en séance publique, le maire Tardif, ajoutant que « sans surprise, M. Pépin était grandement apprécié tant par les employés que par le conseil municipal ».

Malgré cette appréciation, la Ville, a précisé le maire, souhaite réorienter certaines orientations stratégiques. « Nous avons convenu de bon gré avec M. Pépin qu’un profil différent de direction serait plus approprié afin de piloter ces nouvelles orientations. »

Ce changement s’est imposé avec l’arrivée du nouveau conseil, a fait savoir le maire Tardif interrogé par le www.lanouvelle.net. « À la suite de l’arrivée du nouveau conseil, on a discuté de nos priorités pour la Ville, ce qu’on souhaitait mettre en place et certaines visions qu’on avait. Et en discutant avec François, on a convenu qu’un changement serait peut-être nécessaire pour en arriver à ces orientations », a-t-il indiqué.

En présentant le nouveau directeur général, le maire a souligné qu’il œuvrait depuis un quart de siècle au sein de l’administration municipale de Victo. « Avocat de formation, il  a gravi les échelons au fil de sa carrière. Il occupe le poste de directeur général adjoint, de directeur du Service juridique et de greffier depuis 2014. Il s’est avéré un choix logique pour les membres du conseil municipal, considérant son imposante feuille de route en gestion municipale, son expertise de pointe, son professionnalisme remarquable et sa maitrise des dossiers », a fait valoir le premier magistrat, précisant aussi que Me Arcand avait agi comme directeur général sur une base intérimaire en 2018.

Le nouveau directeur général, Me Yves Arcand, accueille sa nomination avec beaucoup d’humilité. « Je suis bien content de la confiance qu’on me témoigne. Ma vision, je l’adapterai à celle de M. Tardif et du nouveau conseil en place. Nous sommes une ville prospère, dynamique et nous allons poursuivre le développement déjà entamé, car ça va bien à Victoriaville », a-t-il commenté.

Le nouveau DG aura un bras droit, un directeur général adjoint en la personne de Maxime Hébert-Tardif lui qui, après avoir été chef de division aux communications, devient maintenant directeur du Service des communications et des relations citoyennes.

« C’est un autre Victoriavillois qui gravit les échelons, s’est réjoui le maire Tardif. Détenant une maîtrise en administration publique, un baccalauréat en administration des affaires et un certificat en communication, il cumule plus de huit ans d’expérience dans le monde municipal. Avant de se joindre à la Ville de Victoriaville en 2020, il a su faire sa marque dans divers postes de gestion, notamment, à la Ville de Drummondville comme directeur et à la Ville de Longueuil à titre de chef de service. Il a également travaillé à l’Union des municipalités du Québec (UMQ). »

Antoine Tardif, en commentant ces nominations, a parlé d’une fierté locale. « Nous sommes un nouveau conseil avec beaucoup d’ambitions pour la Ville de Victoriaville. Et nous sommes excessivement fiers de pouvoir miser sur deux Victoriavillois avec une feuille de route impressionnante pour nous accompagner dans nos prochains défis », a-t-il souligné.

La nomination de Me Arcand comme directeur général nécessitera la nomination éventuelle d’une nouvelle personne au poste de greffier.

Autres changements organisationnels

Un diagnostic organisationnel, mené ces derniers mois dans les services administratifs de la Ville, a conduit à certains changements.

La Division des communications devient le Service des communications et des relations citoyennes, tandis que la Division des technologies de l’information prend maintenant le nom de Service des technologies de l’information.

On parlera désormais du Service du capital humain plutôt que du Service des ressources humaines.

Le Service des ressources financières se nomme maintenant le Service des finances et voit s’ajouter un poste d’adjointe administrative.

Enfin, l’équipe du Service juridique voit la création d’un poste de procureur municipal –civil et pénal, poste confié à Me Veronika Kiryanova déjà en poste à la Ville sur une base contractuelle. Elle est, tout comme Me Rosane Roy, désignée responsable concernant l’émission des constats d’infraction.

Ces changements viennent conclure l’exercice de ce diagnostic organisationnel lancé en 2018 avec une vision d’amélioration continue et de consolidation des opérations de l’administration municipale. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires