Le budget de la MRC de L’Érable en hausse de 11,7%

Le budget de la MRC de L’Érable en hausse de 11,7%
La MRC de L'Érable dépose un budget 2022 en hausse de 11,7%. (Photo : gracieuseté)

Le conseil des maires de la MRC de L’Érable a procédé à l’adoption de son budget 2022 lors de sa séance ordinaire annuelle du 24 novembre. Celui-ci prévoit des dépenses anticipées de 9 930 453 $, représentant une hausse de 11,7% ou de 1 040 455 $ par rapport à l’an dernier.

Des dépenses à la hausse en transport et en ressources humaines sont en grande partie responsables de cette forte augmentation qui se reflétera sur la quote-part des 11 municipalités qui fera un bond de 9,28% ou de 382 459 $ pour passer à 4 504 307 $.

Ressources humaines

Un exercice d’équité salariale en vertu du marché a été réalisé au cours des derniers mois entraînant une augmentation de ce poste de dépenses. « La masse salariale fait un bond plus important en 2022 en lien direct avec l’exercice d’équité. La MRC connaît elle aussi des difficultés de recrutement alors qu’elle doit composer avec la rétention et le recrutement de personnel. Cela devient incontournable de s’acquitter de cette responsabilité comme employeur », explique le directeur général de la MRC de L’Érable, Raphaël Teyssier, précisant que le dernier exercice d’équité salariale datait de 2016.

À cela s’ajoute la création d’un nouveau poste afin de dresser un inventaire d’immeubles ayant un intérêt patrimonial sur le territoire. Il s’agit d’une nouvelle responsabilité qui incombe aux MRC à la suite des nouvelles dispositions à la Loi sur le patrimoine culturel et à la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme annoncées par le gouvernement du Québec.

Transport de personnes

Du côté du service de transport de personnes, le renouvellement du contrat avec un transporteur a entraîné des coûts supplémentaires d’environ 35%. L’industrie du transport en général doit elle aussi conjuguer avec la rareté de main-d’œuvre, les frais de carburant et les coûts des véhicules, entre autres.

Le transport de personnes dans L’Érable répond à un véritable besoin, selon M. Teyssier. La MRC prévoit 35 000 déplacements en 2022 (comparativement à 26 000 en 2019) et fait donc face à une facture plus imposante et à l’obligation d’utiliser des véhicules pouvant accueillir un plus grand nombre de passagers. Par ailleurs, l’aide gouvernementale octroyée par Québec pour soutenir le service est variable et les critères de financement sont constamment révisés. Par conséquent, la MRC recevra 50 000 $ en moins que les prévisions budgétaires prévues pour soutenir son service de transport.

De plus en plus de responsabilités

Le préfet de la MRC de L’Érable, Mario Fortin, a d’ailleurs été clair à l’effet que le gouvernement attribue de plus en plus de responsabilités aux MRC et que cela a des impacts sur leurs épaules. « Je pense qu’il y a une limite à refiler des responsabilités aux MRC tout en ne faisant pas suivre les budgets nécessaires. Au bout du compte, ce sont les MRC et nos municipalités qui sont contraintes à en subir les coûts. Un moment donné, il va falloir que l’argent suive aussi », a-t-il ajouté au nom du conseil des maires de la MRC de L’Érable.

Autres impacts

D’autres engagements pris par le conseil de la MRC ont un impact sur le budget, dans une moindre mesure, comme la mise en place d’un nouveau Fonds de soutien touristique, la poursuite d’un projet d’économie circulaire, le plan de gestion des matières résiduelles (PGMR), l’immigration et l’évaluation foncière.

Le conseil de la MRC de L’Érable sera de nouveau réuni le 8 décembre dans le cadre d’une séance extraordinaire qui portera principalement sur la nomination des membres du conseil au sein des différents comités de la MRC.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires