Gilles Fortier accepte la préfecture de la MRC de L’Érable

Gilles Fortier accepte la préfecture de la MRC de L’Érable
Gilles Fortier assume la relève de Mario Fortin à la préfecture de la MRC de L'Érable. (Photo : www.lanouvelle.net)

Le maire de Princeville, Gilles Fortier, est le nouveau préfet de la MRC de L’Érable. Sa nomination a été officialisée lors de l’assemblée ordinaire du conseil de la MRC de L’Érable tenue le 24 novembre.

Dans un esprit de solidarité, le maire de Notre-Dame-de-Lourdes, Jocelyn Bédard, a donné son appui entier à M. Fortier en décidant de retirer sa candidature à la préfecture tout juste avant la tenue du vote secret qui s’est quand même déroulé afin de respecter les modalités de la Loi sur l’organisation territoriale municipale.

Le maire de Princeville a expliqué que plusieurs de ses collègues souhaitaient le voir occuper la chaise de préfet pour succéder au maire sortant de la Ville de Plessisville, Mario Fortin, qui n’a pas sollicité d’autre mandat.

« Tu as l’expérience et les compétences, on te verrait bien faire un bon p’tit bout », me disaient-ils. « J’ai accepté de me présenter parce que j’ai remarqué que nous avions un bon groupe de maires et que l’ambiance était super bonne. Mais, il ne faut pas se le cacher, nous aurons beaucoup de travail à faire dans les prochaines années alors que nous aurons à vivre avec les contrecoups de la pandémie », d’indiquer M. Fortier.

Dans un premier temps, le nouveau préfet entend convoquer le groupe de maires à un lac à l’épaule. « Nous avons différents dossiers qui sont sur la table et qui ont besoin de peaufinement ou de changement. Là-dedans, j’inclus le transport collectif, nos équipements supralocaux et notre parc régional entre autres. Les coûts augmentent chaque année à la MRC comme partout ailleurs et nous avons vraiment besoin de revoir nos besoins. Où en est notre MRC ? Est-elle trop grosse ou juste correcte. C’est tout ça qu’il faut aussi réévaluer », note-t-il.

Celui-ci croit qu’en ayant de bonnes discussions entre maires, qu’on devrait en arriver à trouver des solutions à long terme. « Je ne veux rien savoir de réparer un problème aujourd’hui pour en créer un autre demain. Je veux du solide, du long terme », affirme-t-il.

M. Fortier a mentionné que le projet de relocalisation du nouveau centre administratif de la MRC de L’Érable poursuit son cours. Il a également laissé savoir qu’il portera une attention particulière au projet porté par un groupe d’intervenants du milieu qui souhaitent travailler à la mise en place d’une solution novatrice qui comblerait les besoins de service en soins de santé de première ligne en créant un centre de santé régional sur le territoire de la MRC.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires