Première réunion du nouveau conseil de Warwick

Première réunion du nouveau conseil de Warwick
Le nouveau maire de Warwick, Pascal Lambert accompagné de la directrice générale, Lise Lemieux. (Photo : www.lanouvelle.net)

Lundi soir avait lieu la première réunion publique du nouveau conseil municipal de Warwick. En majorité féminin, le conseil est dirigé par le nouveau maire, Pascal Lambert.

Avec le conseiller réélu Martin Vaudreuil, ils sont les deux seuls hommes du groupe maintenant. Siègent en effet la conseillère réélue par acclamation Noëlla Comtois, la réélue Amélie Hinse, et l’élue sans opposition, Marie-Josée Boissonneault. S’ajoutent deux nouvelles conseillères, soit Patricia Carrier et Céline Dumas.

Toute l’équipe, appuyée de la directrice générale Lise Lemieux, était prête à cette assemblée publique, ayant été assermentée quelques minutes avant son commencement.

Une assez courte réunion en somme, pendant laquelle le nouveau maire a pris la peine d’expliquer aux citoyens et nouvelles élues les différentes décisions prises au cours de la soirée.

Parmi celles-ci, quelques décisions au sujet de dérogations mineures et de plans d’implantation et d’intégration architecturale, toutes acceptées. Il y a aussi eu dépôt des déclarations des intérêts pécuniaires des conseillères Comtois et Boissonneault. Cela s’explique par le fait que les nouveaux élus ont 60 jours pour ce faire et que les deux femmes ont été élues par acclamation le 1er octobre. Elles se devaient donc de présenter ce document lundi soir. Pour les autres, cela ira à la séance de décembre puisque leur élection a eu lieu le 7 novembre.

Le conseil a également accepté d’appuyer la demande d’entretien de la branche 35 du ruisseau Noir à la MRC d’Arthabaska faite par la ferme Vertulait. Il semble que l’accumulation de sédiments et de roseaux communs empêche le drainage des terres en culture adjacentes. L’intégralité des frais reliés aux travaux sera répartie par les propriétaires bordant le cours d’eau (au mètre linéaire).

Aussi, un mandat a été donné à un notaire pour l’offre d’achat du parc des bénévoles. En effet, le maire Lambert a expliqué qu’un projet se préparait à cet endroit. Lors de la période de questions, un citoyen a demandé des précisions sur ce même projet. M. Lambert a indiqué que le promoteur allait bientôt faire son annonce, mais qu’il s’agissait d’un projet immobilier. « C’est un parc qui est sous-utilisé que l’on veut développer », a-t-il précisé. Des promoteurs ont levé la main et deux projets ont été présentés et un retenu pour, notamment, son côté environnemental. « Là, nous sommes rendus au processus de vente », a-t-il ajouté. Il s’agit d’y construire des immeubles à deux et trois étages, tout en aménageant des modules de jeux pour les enfants, des jardins communautaires. « Normalement, c’est la responsabilité de la Ville de développer des parcs et là c’est le promoteur qui le fera. Le conseil est emballé par ce projet », a dit le maire.

Le nouveau conseil municipal a également résolu de nommer, pour une période d’une année (plutôt que les six mois habituels), Noëlla Comtois à titre de mairesse suppléante. Ce plus long mandat facilitera les choses, notamment pour la signature des chèques et du côté de la MRC également.

À la fin de la séance, les élus, faute de rapport de comité (qui n’ont pas encore été déterminés), ont, pour la plupart, remercié les électeurs ainsi que leurs nouveaux collègues pour l’accueil au sein du conseil. Mme Comtois, de son côté, a annoncé que les lumières sur la piste cyclable étaient finalement installées. « Ce qui prouve qu’avec de la ténacité, on peut réussir », a-t-elle indiqué en rappelant que ce projet d’éclairage était demandé depuis 2007.

Les citoyens présents ont également appris que la conseillère Céline Dumas était enceinte et devrait avoir son bébé en avril prochain. « Je serai quand même disponible puisque je suis multitâches », a-t-elle annoncé.

Pas de conflit d’intérêts

En ce qui concerne le nouveau maire, qui est également directeur des opérations de l’aréna Jean-Charles-Perreault, il continuera, comme il le faisait à titre de conseiller jusqu’à maintenant, de se retirer des discussions lorsqu’il sera question de son employeur principal, question d’éviter les conflits d’intérêts. « L’aréna est un OBNL et n’appartient pas à la Ville de Warwick. Et les chèques qui iront pour l’aréna ne seront pas signés par M. Lambert », a précisé Lise Lemieux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires