Diminution de 38% des collisions routières sur le territoire de L’Érable

Diminution de 38% des collisions routières sur le territoire de L’Érable
Le capitaine Patrick Côté, directeur du Centre de services MRC Victoriaville (territoire des MRC d'Arthabaska et de L'Érable), et le sergent Jean-Nicol Poulin, responsable de poste pour la MRC de L'Érable (Photo : www.lanouvelle.net)

Le nombre total des collisions sur les routes de la MRC de L’Érable a connu une diminution de l’ordre de 38% en 2020-2021 par rapport à la moyenne des quatre dernières années, a indiqué la Sûreté du Québec.

« Nos interventions concernant le Code de la sécurité routière ont augmenté de plus de 30% depuis quatre ans. Nous y voyons une certaine corrélation avec la diminution du nombre de collisions sur le territoire », de constater le responsable de poste pour la MRC de L’Érable, le sergent Jean-Nicol Poulin.

Le rapport annuel de la Sûreté du Québec, pour la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, fait malheureusement état de deux collisions mortelles contre aucune pour l’année 2019-2020 et de sept collisions avec blessés graves contre deux l’année précédente.

Dans le cas des deux accidents qui ont fait trois morts, la vitesse était en cause, a rappelé le sergent Poulin. Le premier s’était produit en juin 2020 dans le rang 1 à Saint-Pierre-Baptiste, alors que les deux occupants d’un véhicule sont décédés à la suite du capotage de leur véhicule. L’autre événement impliquait un motocycliste qui a perdu la vie après avoir heurté un véhicule venant en sens inverse lors d’une manœuvre de dépassement sur la route 263 Nord à Princeville.

Le grand total du nombre de collisions est à la baisse avec 352 accidents en 2020-2021 comparativement à 487 l’année précédente. En plus du nombre d’interventions menées par les policiers concernant le code de la sécurité routière qui est passé de 9457 pour l’année 2019-2020 à 9980 pour l’année 2020-2021, le confinement et le couvre-feu imposés par le gouvernement en mars dernier, qui ont fait en sorte de limiter les déplacements des usagers de la route, ont certes contribué à cette diminution du nombre d’accidents. Ils se sont aussi reflétés sur le nombre de conducteurs arrêtés pour conduite avec les capacités affaiblies qui a chuté de 37 l’an dernier à 27 pour la période 2020-2021.

Le sergent Nicol a laissé entendre que la SQ de L’Érable continuait d’accentuer ses interventions au niveau du code de la sécurité routière pour 2021-2022.

Infractions aux règlements municipaux

Par ailleurs, le nombre de constats émis pour des infractions aux règlements municipaux sur le territoire a connu une diminution de 42%, passant de 364 en 2019-2020 à 211 en 2020-2021.

La baisse s’est surtout fait sentir du côté de la circulation et du stationnement de nuit où le nombre de constats a diminué de 256 à 125. « Encore une fois, cette situation est attribuée pour une part à la pandémie », estime le sergent Nicol.

Criminalité

Les crimes contre la propriété ont pour leur part connu une diminution de 12% par rapport au bilan des quatre dernières années. Le nombre de vols de véhicules a diminué de 40% en 2020-2021 par rapport à la moyenne des quatre dernières années, passant d’une moyenne de 45 à un nombre réel de 27 vols de véhicules. « Ce sont deux statistiques dont nous sommes très fiers de présenter », a relaté M. Nicol.

Par contre, la MRC n’a pas échappé aux fraudes liées à la Prestation canadienne d’urgence alors que les cas de fraudes totaux ont grimpé de 45 à 97 dossiers, pour une augmentation de 116% en 2020-2021 par rapport à l’année précédente.

Au chapitre des incendies criminels, le nombre est passé de 2 en 2019-2020 à 11 en 2020-2021, notamment en lien avec un épisode de feux allumés volontairement dans des poubelles. Il ne s’agit pas d’incendies majeurs.

Quant aux crimes contre la personne, ceux-ci ont été stables passant de 191 en 2019-2020 à 195 pour 2020-2021, près de la moitié d’entre eux attribués à des dossiers pour voies de fait. Un dossier fait toutefois état d’une enquête pour négligence entraînant la mort. « On saura plus tard s’il y aura dépôt d’accusations », a expliqué pour sa part le capitaine Patrick Côté, directeur du Centre de services MRC Victoriaville (territoire des MRC d’Arthabaska et de L’Érable).

Le nombre de dossiers pour agressions sexuelles est demeuré stable à 16 et la SQ ne note aucun vol qualifié dans le secteur de L’Érable pour la dernière année. Les policiers ont aussi joué leur rôle dans le cadre de l’application de la Loi sur la santé publique et notamment avec l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement du Québec en émettant 16 constats d’infraction en lien avec le non-respect du couvre-feu et du non-respect du port du masque dans des résidences privées ou commerces.

En matière de stupéfiants, le bilan de l’opération Cisaille pour la dernière année montre l’éradication de 6942 plants de cannabis pour l’ensemble du territoire de la SQ dans les MRC de L’Érable et d’Arthabaska.

Les unités spécialisées

Au cours de la dernière année, les unités de soutien régionales ou de mesures d’urgence sont intervenues à 14 reprises sur le territoire, dont neuf présences du maître-chien pour 37,5 heures. Pour la même période, les membres de la Division de l’intervention sur le crime organisé (DICO) se sont présentés à 13 reprises dans les établissements de la MRC de L’Érable afin de colliger des informations.

Des patrouilleurs de soutien MRC, en collaboration avec le bureau de coordination et du soutien opérationnel (BCSO), ont été assignés à 64 opérations en sécurité routière durant l’année menant à l’interception de 180 véhicules et à l’émission de 143 constats d’infraction.

Cartes d’appels

Le nombre de cartes d’appel enregistré pour toute l’année s’élève à 4169, une hausse de 7%. On constate cependant une diminution du nombre de cartes d’appel pour les alarmes qui a diminué de 24% par rapport à l’année précédente.

Prévention, parrainage et cadets

La Sûreté du Québec a tenu un total de 230 activités de parrainage dans l’ensemble des 11 municipalités du territoire, dont 100 rencontres et échanges avec les élus et les acteurs clés du milieu.

Les policiers ont d’autre part réalisé 89 patrouilles à pied au cours de la période estivale alors que les cadets policiers en ont effectué 29 durant la même période en plus d’être présents au RockFest de Saint-Pierre-Baptiste.

Enfin, la SQ a tenu 21 activités de prévention en lien avec la sécurité des aînés et des enfants, en matière de drogue, alcool, vols et fraudes ainsi que de cybersécurité et de sécurité nautique. Ses agents ont aussi participé à huit événements communautaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fortin Daniel
Fortin Daniel
2 mois

La pandémie et les mesures sanitaires ça vous dit quelque chose ??