Grégoire et Desrochers précise son projet à Princeville

Grégoire et Desrochers précise son projet à Princeville
Grégoire et Desrochers relocalisera ses installations funéraires dans l'Édifice Jean-Louis Saint-Hilaire qui appartient à la Ville de Princeville. (Photo : www.lanouvelle.net)

L’entreprise funéraire Grégoire et Desrochers procédera à la relocalisation de ses installations du salon funéraire Arthur Boucher, dont elle est propriétaire depuis 2001, dans les anciens locaux de la clinique médicale situés dans l’Édifice Jean-Louis Saint-Hilaire appartenant à la Ville de Princeville.

L’entreprise a contracté un bail de location de trois ans, renouvelable pour six périodes additionnelles de trois ans, tel qu’annoncé par la Ville de Princeville lors de la séance publique du conseil de ville le 4 octobre dernier.

« Nous voulons maintenir un service funéraire plus moderne et mieux adapté aux rituels funéraires dans une communauté que nous connaissons et servons déjà », a commenté le président et copropriétaire de l’entreprise funéraire, Denis Desrochers, faisant part de la désuétude des installations actuelles sur la rue Saint-Jacques Ouest en face de l’hôtel de ville.

M. Desrochers ne pouvait préciser, à ce moment-ci, la teneur des investissements qui seront nécessaires pour adapter l’ancienne clinique médicale, mais il estime que les travaux devraient s’amorcer quelque part vers la fin du mois de décembre ou au début du mois de janvier et être complétés dans les mois à venir. Le salon Arthur Boucher restera opérationnel jusqu’à l’ouverture du nouveau salon.

« Nos nouvelles installations à Princeville seront similaires à « L’aire de passage » qu’on retrouve à Victoriaville, un endroit également à la disposition des familles pour la tenue de cérémonies funéraires et réceptions », a laissé entendre M. Desrochers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Huguette Chabot
Huguette Chabot
1 mois

bravo a vous

Agathe et Gilles Boisclair, Princeville
Agathe et Gilles Boisclair, Princeville
1 mois
Répondre à  Huguette Chabot

C’est une excellente décision et une grande joie pour nous tous de Princeville. BRAVO !