CPE : Québec annonce une hausse salariale significative

Communiqué

CPE : Québec annonce une hausse salariale significative
(Photo : Archives)

Dans le but de retenir les éducatrices et éducateurs des centres de la petite enfance (CPE) actuellement en place et d’en inciter d’autres à s’y joindre, le gouvernement pose un geste concret et adopte des mesures temporaires afin d’en bonifier le salaire. La ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Le gouvernement met en œuvre les paramètres salariaux de l’offre présentée, en juillet dernier, qui peuvent s’appliquer dès maintenant. Cette offre va jusqu’à 17% pour les éducatrices et éducateurs qualifiés. Pour le gouvernement, il est clair qu’il y a urgence d’agir pour corriger ce problème. Et il est nécessaire de rendre justice au travail que ces personnes accomplissent chaque jour. Le ministère de la Famille modifiera également les sommes accordées aux garderies subventionnées.

En parallèle, les négociations avec les syndicats qui représentent les éducatrices et éducateurs en CPE se poursuivent.

« Je suis convaincue que ce que nous offrons comme bonification salariale aux éducatrices et éducateurs contribuera à rendre la profession plus attrayante. Nous posons un geste fort, aujourd’hui, pour freiner le départ de ces ressources, en recruter d’autres et stabiliser le réseau. Cet enjeu a été soulevé à maintes reprises par les syndicats qui représentent cette main-d’œuvre. D’ailleurs, les négociations se poursuivent avec ces derniers », a fait valoir la ministre LeBel. 

« Je l’ai dit souvent : un rattrapage salarial est nécessaire, et nous nous sommes déjà engagés à le faire. En tant que père et ministre, je vois tout le travail que ces personnes effectuent, jour après jour, sans oublier les défis qui se sont ajoutés, depuis plus de 18 mois, avec la pandémie. Aujourd’hui, même si les négociations se poursuivent, on doit tout faire pour que les éducatrices et éducateurs restent dans le réseau. On doit mettre en œuvre tous les outils nécessaires afin que chaque enfant puisse avoir une place», a ajouté le ministre Lacombe.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Moi
Moi
4 jours

Tenez vous bien payeur de taxe , attendez vous à travailler jusqu’à 70 ans .