Crimes sexuels : la peine reportée en novembre pour René Bergeron

Crimes sexuels : la peine reportée en novembre pour René Bergeron
* (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

C’est le juge Hubert Couture de la Cour du Québec qui, le 8 novembre, entendra les représentations sur la peine dans le dossier du Victoriavillois René Bergeron, lui qui a reconnu avoir agressé sexuellement une adolescente de 13 ans en mai 2020 et une jeune femme de 18 ans en février 2021.
 

C’est ce qui a été convenu, mercredi matin, au palais de justice de Victoriaville, devant la juge Dominique Slater.

 

Le 9 septembre, l’accusé de 50 ans a plaidé coupable d’agression sexuelle à l’endroit de l’adolescente, puis d’agression sexuelle armée, de séquestration et de menaces en lien avec la jeune femme de 18 ans.

 

Mais le 24 septembre, lors des observations sur la peine, après avoir entendu un exposé des faits, le juge Bruno Langelier a exprimé son malaise, indiquant qu’il ne pouvait accepter la suggestion de 26 mois d’emprisonnement présentée par les parties, jugeant qu’elle donnerait « un arrière-goût » concernant la saine administration de la justice, d’autant qu’il a déjà représenté l’accusé lorsqu’il était avocat.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires