Rock la Cauze remet 13 447 $ à la Volte-Face

Rock la Cauze remet 13 447 $ à la Volte-Face
Julie Croteau et Patrice Marcoux (Photo : www.lanouvelle.net)

Le président de Rock La Cauze, Patrice Marcoux, a remis avec joie vendredi un chèque de 13 447 $ à la maison d’hébergement La Volte-Face de Victoriaville.

C’est la cause qui avait été choisie, initialement pour l’édition 2020 du festival de musique punk-métal. Mais la pandémie a fait en sorte que l’événement a fait relâche à ce moment, mais a été présenté les 5, 6 et 7 août dernier. 

Depuis ses débuts, l’organisation du festival se fait un devoir de choisir une cause, chaque année, à qui elle remet une partie de ses profits (notamment les pourboires du bar). Cette fois, c’est la Volte-Face qui en bénéficie et qui fera bon usage de cet argent.

En effet, la directrice générale, Julie Croteau, a indiqué que le chèque arrivait comme un cadeau du ciel pour ce service qui vient en aide aux femmes et enfants victimes de violence conjugale. « L’argent va aider à rénover les huit chambres et améliorer une partie de la cuisine », a-t-elle expliqué en rappelant que la pandémie de la COVID-19 avait eu des impacts dramatiques sur les femmes et les enfants. 

Julie a indiqué aussi qu’au début de la pandémie, le taux d’occupation de la maison était plus bas puisqu’il fallait conserver des chambres destinées à l’isolement (pour éviter la contagion). « Mais maintenant, c’est reparti avec un taux d’occupation de 130% », ajoute-t-elle. 

La directrice générale est bien heureuse que son organisme bénéficie de l’appui de Rock la Cauze. Parce qu’en plus de l’argent, l’événement aura permis de donner une belle visibilité à la Volte-Face, dans un lieu non traditionnel. « C’est un sujet qui concerne tout le monde », soutien Julie.

Quant au président de Rock la Cauze, il a précisé que les gens avaient été très généreux dans les pourboires lors de l’événement. « Le choix de la cause y est pour beaucoup », croit-il.

Aussi, il a confié que la somme remise était plus élevée que celle octroyée lors de la première édition du festival, en 2018, et ce même si Rock la Cauze a accueilli moins de festivaliers qu’à l’habitude. 

En trois ans, l’événement aura donc permis de remettre plus de 45 000 $ à trois organismes de la MRC d’Arthabaska. Et l’organisation est déjà en réflexion pour déterminer quel sera le quatrième. « Certains ont déjà levé la main », ajoute Patrice.

D’ailleurs, l’équipe travaille déjà sur l’édition 2022 qui aura lieu les 11, 12 et 13 août. « Plus de 1000 personnes ont toujours des billets achetés en prévision de l’édition 2020 afin de voir Billy Talent à Victoriaville. Nous allons tout faire pour qu’ils soient de retour », souhaite le président.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires