Marche mondiale des femmes :  les Centricoises mobilisées

Communiqué

Marche mondiale des femmes :  les Centricoises mobilisées
* (Photo : Gracieuseté)

Les femmes se mobilisent au Centre-du-Québec et le comité régional de la Marche mondiale des femmes (MMF) invite toute la population à se joindre au mouvement le dimanche 17 octobre prochain.

C’est à Victoriaville, que les centricoises et les centricois pourront soutenir les revendications de la Marche mondiale des femmes (MMF) qui s’avèrent toujours aussi pertinentes et nécessaires.

Parcours et programme

Les marcheuses, et leurs alliés, partiront du parc Jean-Béliveau, dès 13 h, pour se diriger vers la Vélogare, en empruntant la rue Notre-Dame puis, la rue de la Gare. À l’arrivée, il y aura une soupe offerte par le Resto Pop ainsi que du café. À noter que toutes les mesures sanitaires en vigueur seront respectées.

Se succèderont sur scène, citoyennes et femmes artistes de la nation Abénakises, dont Nicole O’bomsawin, afin de notamment livrer une lecture d’un manifeste produit pour l’occasion. Également au programme, chants des femmes aux tambours, ainsi qu’une prise de parole sur les cinq revendications de la marche (pauvreté, violence, justice climatique, droits des femmes immigrantes et droits des femmes autochtones). Pour clore l’activité, il y aura performance de la Déferlante, le slam créé par le comité organisateur centricois. Les personnes participantes sont invitées à porter du rouge, en signe de solidarité pour les filles et les femmes autochtones disparues.

La Marche mondiale des femmes 2020 devait initialement se tenir à Terrebonne et rassembler des femmes et des hommes des quatre coins de la province. Un an plus tard, cette mobilisation se maintient à la même date, mais prend des couleurs différentes démontrant encore une fois, la capacité du mouvement à s’adapter circonstances.

Rappelons que le comité organisateur rassemble des intervenantes de plusieurs organismes centricois : la Table de concertation du mouvement des femmes du Centre-du-Québec, Solidarité Nord-Sud des Bois-Francs, l’Association des groupes d’éducation populaires autonome, La collective féministes Arthabaska en mouvement, la Maison des femmes des Bois-Francs, La Collective des femmes de Nicolet et le Centre de femmes Parmi Elles de Bécancour.

Le port du masque est fortement recommandé durant le rassemblement.

Pour plus d’information vous pouvez il est possible de joindre la Table de concertation du mouvement des femmes du Centre-du-Québec à l’adresse courriel suivante :

developpement@femmescentreduquebec.qc.ca

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires