Élections municipales : parlons d’agriculture

Communiqué

Élections municipales : parlons d’agriculture
(Photo : gracieuseté)

Chaque semaine d’ici le jour du scrutin, l’UPA (Union des Producteurs Agricoles) présentera un enjeu agricole pour mettre en lumière toute l’importance de l’agriculture et de l’agroalimentaire dans notre région. Inspirez-vous de ces publications lors de vos rencontres avec les candidats qui brigueront les suffrages dans vos municipalités.

Enjeu 1 :

Reconnaître, protéger et promouvoir l’apport économique et sociétal de l’agriculture et de la foresterie privée

L’UPA demande aux municipalités de reconnaître, protéger et promouvoir l’apport économique et sociétal de l’agriculture et de la foresterie privée tout en intégrant ces deux secteurs stratégiques dans leurs initiatives de développement. Elle lance aussi un appel aux agriculteurs afin d’assurer une représentativité accrue au sein des conseils municipaux. D’où l’importance de poser sa candidature d’ici le premier octobre.

La crise sanitaire a ravivé le débat sur l’autonomie alimentaire et le Centre-du-Québec n’a pas échappé à cette grande discussion. L’autonomie alimentaire signifie bien sûr subvenir aux besoins alimentaires, maintenir la diversité de l’offre et permettre un accès facile et abordable à des aliments de qualité et produits de façon durable. Mais elle commande aussi la recherche constante d’opportunités sur tous les marchés, y compris internationaux. La véritable autonomie repose sur le développement du plein potentiel de notre agriculture, dans chaque localité et dans chaque coin de pays.

Saviez-vous qu’au Centre-du-Québec :

• La zone agricole représente 93 % du territoire?

• Une personne sur 6 travaille dans le secteur bioalimentaire? (La région se classe au troisième rang des régions du Québec.)

• Selon le MAPAQ, les revenus générés par l’industrie au Québec s’élèvent à 1 240 millions de dollars?

• Si chaque consommateur achetait pour 30 $ de plus de produits québécois par année, on injecterait un milliard de dollars de plus dans l’économie québécoise en 5 ans?

• Il y a 5 marchés publics.

• On compte environ 3 300 entreprises agricoles dans tous les secteurs.

Parlez d’agriculture à vos candidats dans le cadre des élections municipales 2021. Protéger nos terres et soutenir nos entreprises agricoles, c’est payant pour tout le monde!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires