Stupéfiants : l’accusé remis en liberté

Stupéfiants : l’accusé remis en liberté
* (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Arrêté, lundi (20 septembre) lors d’une perquisition dans un appartement de la rue Notre-Dame Ouest à Victoriaville, Jean-Luc Raquepas a pu recouvrer sa liberté, jeudi avant-midi, en s’engageant à respecter les conditions imposées par le ministère public et entérinées par le juge Bruno Langelier de la Cour du Québec.

Ainsi, l’homme de 43 ans devra, à moins d’avis contraire, être présent devant la cour à toutes les étapes des procédures. Il devra respecter un couvre-feu et demeurer à domicile entre 22 h et 6 h, sauf pour une urgence médiale.

On lui interdit notamment de se trouver dans les établissements où l’on fait usage, la vente et le trafic de stupéfiants. Interdiction aussi de se trouver dans les établissements hôteliers, de même que dans les restaurants licenciés, sauf pour y consommer un repas.

L’accusé reviendra devant la justice le 6 décembre pour la suite des choses.

Il fait face à des accusations de possession de méthamphétamine en vue de trafic, de possession de cocaïne, de GHB et de cannabis illicite, de même que possession d’armes prohibées.

Lors de la perquisition, les policiers ont saisi 125 g de cannabis illicite, une centaine de millilitres de GHB, plus de 400 comprimés de méthamphétamine, quelques grammes de cocaïne, une somme de 2000 $ et des articles servant au trafic de stupéfiants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires