Merlin propose trois spectacles au pavillon Arthabaska

Communiqué

Merlin propose trois spectacles au pavillon Arthabaska
Trois jours de spectacles au pavillon Arthabaska (Photo : gracieuseté)

Trois spectacles sont prévus au pavillon Arthabaska de Victoriaville, les 24, 25 et 26 septembre. Différents groupes (qui proviennent tous du Québec) offrent des styles divers.

Le tout débute par Big Time (Hommage à Peter Gabriel), qui sera présenté le 24 septembre à 20 h.

Depuis sa formation en 2012, Big Time se veut le fruit d’une démarche de dialogue avec l’œuvre magistrale de Peter Gabriel avec une équipe de musiciens particulièrement aguerris provenant de tous les horizons allant de la comédie musicale, la musique de film, de cirque et même de l’enseignement universitaire. Une équipe de compétences mobilisées par la passion de présenter une aventure multimédia, où les effets visuels et la musique ne font qu’un afin de donner corps à des textures puissantes qui sauront transporter l’auditoire.

Le samedi 25 septembre à 20 h, un concert progressif est prévu avec La Tragédie et Vecteur K à 21 h.

Intitulé « Percer la Parade », le cinquième album de La Tragédie vise haut et loin. Le nouvel effort annonce un renouveau insoupçonné pour le trio Art-Rock montréalais qui, du haut de ses 250 concerts dans 7 pays, voit l’avenir avec un  grand A. « Percer la Parade » est d’ailleurs la première parution francophone à voir le jour sur l’étiquette de disque américaine Pop Riot Music.

Sous ses sonorités folk, progressive, grunge et psychédélique, l’album transpire la prose de son chanteur poète, David Atman. La poésie symboliste, marquée au fer par la langue microbienne, est transportée et transposée par la symbiose de Simon Labrecque (basse) et Philippe Bedard-Gervais (percussions) qui s’assure de maintenir les morceaux bien en place dans un ensorcellement de rythmes complexes et savamment déconstruits. Le groupe envoûte dans les méandres des idées, de l’art, de la politique et de la philosophie nietzscheenne.

Vecteur K 

Vecteur K est un groupe de rock progressif de Montréal ambiant et intense. Son nom signifie à la fois une direction qui sort du plan en algèbre vectorielle et un mode de transmission d’information. Vecteur K prend sa place au sein du milieu musical depuis 2003. Avec des compositions éclatées et des textes aux multiples images, ils établissent un style qui leur est propre, sans barrières et sans limites, aux frontières du rock et des musiques progressives. Vecteur K est de retour sur scène depuis 2016 et présente en spectacle l’intégralité de son plus récent album, « Incident au Café », un album conceptuel à trois personnages qui fait voyager l’auditeur entre Montréal et New York, au fur et à mesure que l’histoire se déroule.

Suivra, le 26 septembre (dimanche), Replay, à 14 h 30, un spectacle pop-rock-danse.

Replay, avec deux chanteuses et un chanteur/batteur, le groupe ne manque pas de voix. Accompagnés de musiciens exceptionnels, leur répertoire varié vous fera apprécier tant les bons vieux souvenirs rock que les « hits » actuels.

Les conditions sanitaires font en sorte que seulement 120 personnes sont admises au pavillon Arthabaska. Les billets sont en vente à lepointdevente.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert St-Cyr
Robert St-Cyr
5 jours

Merci de votre générosité ,Merlin

Robert St-Cyr
Robert St-Cyr
5 jours

Le Dimanche est a 14.30 hrs!!