«Il ne faut pas encore faire une croix sur la chaleur»

Communiqué

«Il ne faut pas encore faire une croix sur la chaleur»
(Photo : Archives)

Après un été de chaleur extrême et de sécheresse, beaucoup de Québécois se demandent si l’automne sera moins extrême. MétéoMédia dévoile en primeur son Aperçu de l’automne, qui brosse le portrait de la fin septembre et des mois d’octobre et de novembre, en révélant également les premières analyses de la saison hivernale. 

« Un répit au niveau des températures caniculaires s’est fait ressentir depuis le début du mois de septembre à travers le pays. Même s’il glisse tranquillement vers la saison hivernale, il ne faut pas encore faire une croix sur la chaleur », explique Chris Scott, directeur de la météorologie à MétéoMédia.

« Septembre et octobre seront caractérisés par du temps doux et agréable avec des températures au-dessus des normales. Cependant, le passage vers l’hiver pourrait se faire abruptement plus tard en novembre avec un changement important du régime des masses d’air. Il est prévu que ce temps plutôt hivernal se poursuive en décembre », ajoute M. Scott

« L’automne est une saison de transition qui en fait voir de toutes les couleurs aux Québécois. Jusqu’en novembre, les conditions météo seront optimales pour profiter des activités extérieures très prisées par les amateurs de plein air. Quelques bons systèmes seront toutefois à surveiller à travers la saison, pouvant potentiellement gâcher certaines journées en raison de la pluie abondante et de forts vents », ajoute André Monette, chef de service de la météorologie à MétéoMédia.

Voici un aperçu plus détaillé des conditions attendues à travers le pays cet automne et au début de l’hiver :

Québec & Ontario 

Les températures seront au-dessus des normales pour septembre et octobre. Une cassure abrupte est attendue aux alentours de la mi-novembre, entraînant ainsi un passage rapide des conditions automnales agréables vers les premiers soubresauts de l’hiver. L’arrivée de l’hiver pourrait donc se faire rapidement en novembre et se poursuivre en décembre, où des températures près des normales ou légèrement en-deçà sont attendues. 

Même si les précipitations risquent d’être près ou supérieures à la normale en raison du passage d’importantes dépressions (certaines post-tropicales), plusieurs périodes sans pluie sont attendues.

Ailleurs au Canada  

Les températures plutôt froides se feront discrètes au pays jusqu’en novembre : du temps clément est effectivement attendu d’ouest en est. La douceur sera majoritairement concentrée sur les deux côtes Atlantique et Pacifique, laissant les Prairies à l’écart des grandes douceurs automnales. L’Ouest canadien connaîtra un automne pluvieux, particulièrement en deuxième moitié de saison. Ces précipitations prévues près ou au-dessus des normales contribueront à atténuer la sécheresse qu’ont connu ces régions durant l’été 2021.

Pour les provinces de l’Atlantique, les précipitations seront au-dessus des normales avec le possible passage d’importantes dépressions, conséquence des eaux très chaudes présentes dans le bassin Atlantique. Autre effet de ces températures anormalement élevées : les températures douces vont dominer une majorité de la saison automnale dans cette région.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
6 jours

De toutes façons nous n’avaons pas vraiment le choix… Il faut faire avec.

ludovic
ludovic
6 jours

météo média le pire site a ne pas se fier site de M…e !