La vitesse au volant demeure un fléau 

Communiqué

La vitesse au volant demeure un fléau 
(Photo : Archives)

À l’occasion de la période estivale, les policiers de la Sûreté du Québec ont intensifié leurs interventions sur le réseau routier, notamment lors des longs congés des fêtes nationales, des vacances de la construction et du long congé de la fête du Travail. Bien que les policiers aient déployé tous les efforts nécessaires en intensifiant la surveillance et en augmentant le nombre d’interventions, la Sûreté déplore tout de même 68 collisions mortelles sur le territoire. 

Les patrouilleurs, nombreux sur le réseau routier pour assurer la sécurité des usagers de la route, sont intervenus auprès de plusieurs conducteurs en infraction. Malgré les mesures de sensibilisation, les policiers ont signifié plusieurs constats d’infraction, dont plus de 46 000 liés à la vitesse excessive, qui demeure le comportement surreprésenté dans les principales causes de collisions mortelles ou avec blessés. Outre l’excès de vitesse et la conduite imprudente, les principaux comportements visés étaient la distraction au volant et la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

 

Lors des contrôles routiers mis en place sur le territoire durant la période estivale, les policiers ont procédé à l’arrestation de 1279 personnes pour capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou une combinaison des deux. 

 

Pour la région de l’Estrie et du Centre-du-Québec, quatre collisions mortelles sont survenues entre le 24 juin et le 6 septembre cette année, comparativement à 12 collisions mortelles pour la même période l’année dernière.

Il est survenu 258 collisions avec dommages corporels cette année, tandis qu’en 2020 il y avait eu 192 collisions avec dommages corporels. Cet été, les policiers de la Sûreté du Québec de la région ont remis 9802 constats d’infraction, majoritairement pour le non-respect des limites de vitesse. De plus, 198 personnes ont été arrêtées pour conduite avec la capacité affaiblie

 

 

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

Combinées aux interventions des policiers sur la route, les campagnes de sensibilisation de la Sûreté du Québec visent à améliorer le bilan routier en misant également sur la prévention. Tout au long de l’année, la Sûreté déploie ses actions en collaboration avec de nombreux partenaires qui ont tous à cœur d’épargner des vies.

 

Rappelons que la première cause de collisions demeure la personne derrière le volant. Afin de rendre les routes du Québec plus sécuritaires, les usagers du réseau routier doivent adopter des comportements responsables, permettant ainsi de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierre Luc Héon
Pierre Luc Héon
16 jours

Les pistes de course on été inventé pour les personnes adeptes de vitesse et pour réduire les courses de rues ou même la vitesse, mais aujourd’hui on ferme les pistes à cause que ça fait trop de bruit. On est rendu où. On aime mieux que le monde se tue dans nos chemins parce que le bruit nous dérange.🤦‍♂️