Une élection sans rebondissement

Tribune libre

Une élection sans rebondissement
(Photo : Archives)

Le contexte de l’élection 2021 est particulier. Au-delà des opinions politiques, la circonscription Richmond-Arthabaska nous donne un bien triste spectacle. 

Sur les sept candidats pour la présente élection, seuls les conservateurs et le Bloc québécois nous présentent des candidats sérieux. Pour les autres, la plupart n’habitent pas la région, sont très peu actifs ou actives sur les réseaux sociaux, ont à peine une courte description sur le site de leur parti respectif (s’il y en a une) et leur discours, du peu qu’ils en disent, se limite aux grandes lignes de leur programme. Rien à propos de « leur » circonscription qu’ils ou elles aiment tant. Il faut creuser pour ne serait-ce trouver le nom des candidats autres que nos deux anciens maires vedettes. 

S’ajoute à cela l’absence de débat en personne qui, pourtant, pourrait fort bien se tenir dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Sans parler du peu de couverture de la part de nos médias locaux. Que de timides articles sur les candidats. De toute façon, qu’est-ce qu’il y a à couvrir? Entre rien et peu de choses, selon moi.

La seule façon de se renseigner sur les idées et projets de nos candidats et candidates est de les suivre sur leur réseau social respectif. Mais un tour rapide de ceux-ci nous permet vite de voir que cinq des sept comptes Facebook pourraient être qualifiés de cliniquement mort. Sont-ils plus actifs sur Twitter, Instagram ou TikTok? Peut-être, je n’ai pas vérifié. Mais je me permets de douter.

C’est donc une élection sans rebondissement, morne et qui nous fait réaliser qu’aux yeux de la plupart des partis fédéraux, notre région ne vaut guère plus qu’un candidat poteau. Ces mêmes partis iront ensuite se plaindre qu’il est difficile pour eux de percer en région. 

Mais je peux avoir tort sur toute la ligne, je ne partage que mon impression. Peut-être aurons-nous une course serrée entre nos candidats vedettes? Une montée inattendue d’un ou une candidat.e que personne n’a vu venir. Contre toute attente, la soirée du 20 septembre nous tiendra peut-être en haleine. Ou pas!

Au final, le seul parti que j’excuse de cette piètre diversité est le Parti Rhinocéros et sa candidate puisqu’à la base, ils ne se prennent pas au sérieux, contrairement aux autres. 

 

Mathieu Tremblay

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
L' Informateur de Buckingham
L' Informateur de Buckingham
8 jours

Mr. Tremblay,

Je suis fortement en accord avec vous,

On dirait que les parties politique considère déjà que notre député local est imbattable, même si son bilan d’accomplissement des dernières années me semble aussi mince qu’une feuille de papier.

C’est devenue une question de relation publique la politique, avoir des idées et des projets intéressants est moins important que le look. Ca me mettais en colère jusquà ce que je réalise qu’on a exactement les politiciens qu’on mérite.