Mairie de la Ville de Plessisville : Luc Dastous dévoile quelques-unes de ses priorités

Communiqué

Mairie de la Ville de Plessisville : Luc Dastous dévoile quelques-unes de ses priorités
Luc Dastous annonce qu'il sera sur les rangs dans la course à la mairie de la Ville de Plessisville. (Photo : FOTOimage - Patrick Lauzon)

Alors que l’automne est déjà à nos portes, le candidat à la mairie de la Ville de Plessisville, Luc Dastous, souhaite partager quelques-unes de ses priorités.

« J’ai profité de mon été pour m’entretenir sur les différents enjeux avec de nombreux citoyens de notre ville. Ces rencontres m’ont permis de recueillir plusieurs idées et de noter les principales préoccupations des Plessisvillois que j’ai croisés », a déclaré M. Dastous.

Pour encourager les échanges lors des prochaines semaines, Luc Dastous désire partager certaines de ses réflexions s’intégrant dans sa vision d’avenir de Plessisville. D’autres axes de travail seront dévoilés au cours des semaines à venir.

Collaboration Ville-Paroisse

Les relations avec la Paroisse l’interpellent grandement et sont au cœur de ses priorités. Il maintient qu’il est impossible de développer une ville comme Plessisville sans être aligné et en bon terme avec la voisine qui l’entoure.

Pour ce faire, il propose, au lendemain des élections, la création d’un comité de pilotage conjoint avec la Paroisse. Il souhaite repartir sur de nouvelles bases afin que la Ville et la Paroisse déterminent ensemble le fondement des futures ententes. L’objectif ultime est d’en arriver à un plan de développement commun pour les deux entités, qui soit équitable et surtout durable.

Il désire aussi initier des discussions avec les représentants de la Paroisse pour une consultation publique sur un grand Plessisville.

Finalement, il souhaite que les discussions et les négociations soient faites dans une complète transparence afin que les citoyens des deux municipalités puissent en être toujours informés.

Faciliter le développement économique et industriel

M. Dastous est conscient que les procédures peuvent être lourdes pour les investisseurs et les promoteurs. Il souhaite donc s’attaquer à ce problème pour que la Ville soit un facilitateur. « Nous souhaitons jouer pleinement notre rôle de ville centre, maintenir et même augmenter nos services, avoir une économie qui roule et qui est en santé. Pour ce faire, nous devons être aidants et faire partie de la solution pour les promoteurs », précise le candidat.

Une ville attractive et dynamique

Pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre et pour assurer la rétention des citoyens, Luc Dastous maintient que la Ville doit être attractive et ce plus que jamais. Il souligne qu’il faut entre autres offrir des infrastructures répondant aux besoins actuels.

« Ce qui nous manque au niveau régional, c’est un complexe multisport intérieur offrant, entre autres, des surfaces de dek hockey. Ce genre de projet pourrait facilement être réalisé avec divers partenaires provenant du public et du privé. »

Il propose aussi la mise en place d’une politique culturelle afin d’encourager et démocratiser l’art et la culture. Il souligne de plus que le secteur nord où l’on retrouve la caboose et le district industriel mériterait d’être dynamisé davantage avec des aménagements éphémères ainsi que des activités ciblées et adaptées pour l’endroit. Il ajoute que la Route verte amène un fort achalandage sur notre territoire et qu’il faut profiter du passage des visiteurs pour les inciter à découvrir notre ville.

Être sensible aux enjeux environnementaux et au bien-être des citoyens

Dans l’optique où le compost sera obligatoire pour l’ensemble du Québec en 2025, Luc Dastous croit qu’il est grand temps de faire un pas en avant et d’embarquer dans la parade. Il souhaite aussi favoriser et encourager le transport actif et s’assurer que tous les marcheurs, coureurs, ainés et jeunes élèves soient en sécurité lors de leurs déplacements.

Il propose donc le développement d’un plan pour un réseau cyclable et piétonnier sécuritaire. Celui-ci serait intégré dans l’aménagement des rues pour favoriser l’harmonie et la cohabitation entre cyclistes, piétons et automobilistes. Il veut aussi donner l’accès au parc linéaire à l’année et promouvoir davantage les corridors scolaires.

« Ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime m’impliquer et développer des projets dans ma communauté et c’est la raison principale qui m’a poussé à me présenter à la mairie. Je veux aider la ville à relever les défis auxquels elle devra faire face. Je veux que les citoyens soient fiers de notre ville. Mon parcours professionnel et mes implications bénévoles m’ont permis de développer un important réseau de contacts. J’ai mis ce réseau à contribution pour les trois derniers maires et il continuera à servir la population lors de mon mandat comme prochain maire », mentionne-t-il. Il croit sincèrement et fermement que ses expériences peuvent servir la communauté et faire progresser davantage Plessisville!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
1 mois

Oui, très certainement que vos contacts serviront. Mais qu’y a-t-il de nouveau dans vtre programme? Sûrement pas le fait de vouloir réconcillier la ville et la campagne… Je crois que pour résoudre ce « grand problème », en tant qu’observateur externe, vous devrez finir par vous fusionner. Aux grands maux, les grands moyens. N’est-ce pas?