La Famille Plouffe à l’œuvre

La Famille Plouffe à l’œuvre
La famille Plouffe (Photo : www.lanouvelle.net)

Depuis quelques jours (répartis sur quelques semaines), la Famille Plouffe a investi l’espace de création aménagé par le centre d’art Jacques-et-Michel-Auger du Carré 150 de Victoriaville, à la Place Sainte-Victoire.

Plusieurs ont remarqué cette petite famille qui fait partie de ce projet de résidence créative à relais initié cet été et intitulé « Racontages » (le tout assorti d’une exposition évolutive à l’intérieur du Carré 150).

Rencontrée sur place, la famille, formée d’Émilie, Guillaume et leurs trois enfants Emeline, Léo et Zephir, travaillait sur une œuvre s’inspirant de la poutine, mets emblématique de Victoriaville et sa région.

La Famille Plouffe est l’un des rares collectifs familiaux. Tous mettent la main à la pâte pour créer des œuvres s’inspirant de l’histoire des lieux et de la culture populaire, où elle se trouve. Cette fois, c’est la poutine qu’elle déconstruit et réinvente.

Les passants arrêtent jaser avec chacun des membres de la famille, inspirant parfois l’œuvre en réalisation. Guillaume explique qu’il va s’inspirer du précédent artiste et installer quelque chose dans les arbres, faisant un bon lien d’une œuvre à l’autre.

La Famille Plouffe utilise, comme frites, de grands bouts de bois et les grains de fromage sont de grosses pierres, dont certaines ont été ramassées à Terre-des-Jeunes. Pour la sauce, elle reste encore à être déterminée, mais on songe à des bouts de tissus qui pourront s’agiter au gré du vent.

Chacun est partie prenante de l’œuvre, participant à sa manière et selon ses capacités. La résidence se terminera le 5 août par une rencontre performée à 18 h 30, à laquelle les gens sont invités.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires