Décontamination d’amiante : les étapes principales

PUBLIREPORTAGE
Décontamination d’amiante : les étapes principales

L’amiante est un minéral naturel composé de fibres douces et flexibles qui résistent à la chaleur, à l’électricité et à la corrosion. Ces qualités rendent le minéral utile, mais elles rendent également l’exposition à l’amiante hautement toxique.

L’amiante est un isolant efficace et il peut être utilisé dans les tissus, le papier, le ciment, le plastique et d’autres matériaux pour les rendre plus résistants. Mais lorsque la poussière d’amiante est inhalée ou ingérée, les fibres minérales peuvent rester emprisonnées de façon permanente dans le corps.

Au fil des décennies, les fibres d’amiante piégées peuvent provoquer une inflammation, des cicatrices et éventuellement des dommages génétiques. Un cancer rare et agressif appelé mésothéliome est presque exclusivement causé par l’exposition à l’amiante. L’amiante provoque également d’autres formes de cancer ainsi qu’une maladie pulmonaire progressive.

Tout ceci explique pourquoi il faut faire très attention quand vient le temps d’éliminer l’amiante. Voici quelles sont les étapes principales de la décontamination de l’amiante.

Comment identifier les produits contenant de l’amiante ?

Les fibres d’amiante microscopiques ne peuvent pas être vues, senties ou goûtées. À moins qu’il ne soit clairement identifié comme amiante, la seule façon de détecter l’amiante dans un matériau non marqué est d’envoyer un échantillon à un laboratoire pour analyse.

L’amiante se trouve dans deux catégories de produits :

  • Matériaux d’amiante friables : Les matériaux d’amiante friables sont faciles à casser ou à s’effriter à la main. Les exemples incluent les vieux isolants de tuyaux en amiante et la poudre de talc contaminée par l’amiante. Ces matériaux sont dangereux car ils peuvent facilement libérer de la poussière toxique dans l’air.
  • Matériaux en amiante non friables : Les matériaux en amiante non friables, tels que les dalles en amiante-ciment et les carreaux d’amiante en vinyle, sont durables. Ces produits gardent les fibres d’amiante emprisonnées en toute sécurité tant que les produits ne sont pas perturbés. Le sciage, le grattage ou l’écrasement du produit peut libérer des fibres d’amiante.

Le processus d’élimination de l’amiante

En fonction de l’état des matériaux en amiante, les professionnels peuvent recommander l’encapsulation ou la réduction. Lors d’une encapsulation, les spécialistes enduisent les matériaux d’amiante avec un scellant. Le revêtement empêchera les fibres d’entrer en contact avec l’air.

Si les dommages sont trop importants, les matériaux peuvent devoir être complètement enlevés. Les étapes du processus d’élimination de l’amiante comprennent :

  • Éteindre les unités CVC et scellez les évents pour empêcher les fibres d’amiante de circuler.
  • Sceller la zone de travail avec une bâche en plastique.
  • Utiliser des outils de nettoyage humide et des aspirateurs à filtre HEPA pour nettoyer l’espace de travail.
  • Placer tous les matériaux retirés du site dans des récipients clairement marqués et étanches.

Après l’élimination de l’amiante, les professionnels peuvent éliminer en toute sécurité les matériaux cancérigènes conformément aux réglementations en place.

La manipulation de produits et matériaux en amiante peut être dangereuse. Si le matériau est déjà cassé ou endommagé, les fibres d’amiante peuvent facilement se propager dans l’air. C’est pourquoi il est toujours préférable de confier cette tâche à des professionnels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires