Une route des plantes : huit arrêts dans deux MRC

Une route des plantes : huit arrêts dans deux MRC
Une nouvelle route à découvrir cet été. (Photo : gracieuseté)

TOURISME. Parce que les différentes routes touristiques connaissent une bonne popularité, Catherine Caisse, propriétaire de la Maison de parfums botaniques Catherine Sauvage, a décidé d’en créer une. Celle-ci, nommée la Route des plantes aromatiques et médicinales, propose huit arrêts dans cinq municipalités des MRC d’Arthabaska et de L’Érable.

En entretien téléphonique, Catherine a expliqué que les arrêts qu’elle propose dans ce circuit permettront aux visiteurs de découvrir des produits un peu moins connus de la population. C’est aussi l’occasion pour les gens de discuter avec les productrices et producteurs ou transformateurs sur tout ce qui peut être fait à partir de fleurs ou de plantes.

Les participants à la route ouvriront leurs portes au public les vendredis et samedis de l’été : 16, 17, 23, 24, 30 et 31 juillet, ainsi que les 6, 7, 13 et 14 août. « Nous sommes un petit marché formé d’artisans qui se sont cotisés pour mettre en place ce circuit », explique l’idéatrice du projet. Tout est fait par eux, à commencer par le dépliant où la carte et la peinture sont l’œuvre du papa de Catherine, Richard Caisse.

En commençant à Sainte-Hélène-de-Chester, on pourra ainsi découvrir les produits de Catherine Sauvage qui transforme des plantes cueillies par elle-même en produits de soins corporels naturels auxquels s’ajoutent depuis peu des parfums (trois en tout) qu’elle a développés. Tout est bio (sans l’appellation) et 100% naturel. Dans cette même municipalité, l’instigatrice a voulu proposer un hébergement avec Le Sainte-Hélène auberge et spa, pour les gens qui viendraient de l’extérieur de la région. Un autre est proposé du côté d’Inverness avec La Cornemuse qui, en plus de chambres, offre une boutique de produits locaux et un restaurant. Dans cette petite municipalité, Cîme et Forêt, une distillerie qui produit des huiles essentielles à partir d’arbres et de fleurs du Centre-du-Québec, est un arrêt également proposé.

À Lourdes, l’herboristerie le Croque Herbe offre des produits pour la famille, simples et efficaces, et la route se poursuit à Saint-Ferdinand où les gens seront invités à visiter Les Jardins de vos Rêves et ainsi voir et sentir une multitude de fleurs, plantes et arbres. Une autre randonnée, cette fois au Sentier Art-et-Nature des Appalaches (SANA) est suggérée. Elle permet de visiter ce sentier où land art, poésie et jardin se mélangent harmonieusement.

Herbes aux soins, du côté de Sainte-Clotilde-de-Horton, complète le circuit avec, entre autres, une miellerie, du prêt-à-manger et des conférences et ateliers. « Je suis membre de la Guilde des herboristes et j’aimerais bien que d’autres herboristes fassent de même. L’intérêt pour les soins corporels naturels, et de comprendre comment on les fabrique, est de plus en plus présent chez les gens », estime-t-elle.

Cette route se veut donc une nouvelle offre touristique à découvrir dans la région. Une occasion de rencontrer des artisans d’ici qui oeuvrent dans des paysages impressionnants du Centre-du-Québec.

On peut se procurer la carte de la nouvelle route à Victoriaville à la Feuille Enchantée, à La Grange, épicerie en vrac, chez Mon Marché ainsi qu’au Marché Public.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
2 mois

Un attrait touristique artisanal de plus pour la région.