Il faut dénoncer la maltraitance des aînés

Communiqué

Il faut dénoncer la maltraitance des aînés
(Photo : Archives)

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées qui se tient aujourd’hui, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), en collaboration avec les organismes membres du Comité d’orientation régional du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées, rappelle toute l’importance de poser des gestes de bientraitance envers nos aînés.

La crise sanitaire actuelle nous ramène à l’essentiel et à l’importance de considérer, à part entière, tous les membres de notre société, dont les personnes aînées, qui ont tracé la voie dans nos communautés.

« La bientraitance joue un rôle essentiel dans le maintien de la qualité de vie des personnes aînées. Ce travail en amont favorise l’entraide et l’empathie. Tout le monde peut faire une différence! Les gestes de bientraitance dans la communauté ne doivent pas obligatoirement être à grand déploiement, mais ils font du bien et sont toujours les bienvenus : visiter un proche aîné, lui téléphoner pour prendre de ses nouvelles ou entamer une conversation avec une personne aînée que l’on rencontre. En agissant de la sorte, nous pensons à l’autre, à ses besoins, et ce, dans le respect et l’ouverture», indique Isabelle Duguay, coordonnatrice régionale en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées et les personnes majeures en situation de vulnérabilité au CIUSSS MCQ.

La maltraitance, c’est inacceptable!

Peu importe les circonstances ou la situation, la maltraitance est inacceptable. Les personnes aînées et toutes personnes majeures en situation de vulnérabilité sont plus susceptibles à subir de la maltraitance. La maltraitance peut prendre différentes formes, notamment la négligence, les traitements dégradants, les pressions financières, les démarchages commerciaux abusifs, la violence verbale ainsi que des actes de maltraitance physique.

Des ressources disponibles

En cette période d’incertitude, qui change grandement les habitudes de vie de la population, plusieurs personnes se retrouvent confrontées à des situations difficiles, sans repères et sans soutien pour y faire face. Que vous subissiez de la maltraitance ou si vous en êtes témoin, il importe de dénoncer ces situations. Plusieurs ressources sont disponibles pour vous soutenir :

La Ligne Aide Abus Aînés 1 888 489-2287 est une ligne d’écoute et de référence qui est accessible partout au Québec de 8 h à 20 h.

La ligne Info-Social 811 est un service de consultation téléphonique gratuit et confidentiel où la réponse est assurée par des intervenants psychosociaux qualifiés.

Enfin, des intervenants du guichet d’accès en santé et services sociaux, par les CLSC, sont également disponibles pour offrir soutien et référence.

Rappelons que la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées revient annuellement le 15 juin. Cette journée de sensibilisation vise à mettre au premier plan la maltraitance envers les personnes aînées. Elle est associée au port du ruban mauve, le symbole officiel de la cause. Ce geste de mobilisation collectif appelle à la solidarité et à la reconnaissance de cette problématique aux conséquences désastreuses.

Pour en apprendre plus sur la maltraitance, visitez le site Web au https://ciusssmcq.ca/soins-et-services/soins-et-services-offerts/situation-critique-et-urgence/maltraitance-envers-les-aines-et-toute-personne-majeure-en-situation-de-vulnerab.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires