Vers un répertoire régional en patrimoine bâti

Communiqué

Vers un répertoire régional en patrimoine bâti
Le magasin général de Sainte-Elisabeth-de-Warwick est un exemple de bâtiment ayant une grande valeur patrimoniale. (Photo : (Photo gracieuseté))

La MRC d’Arthabaska souhaite documenter le patrimoine bâti faisant la fierté de ses municipalités. Pour y parvenir, Élisabeth Quessy, agente de développement au patrimoine immobilier, visitera les municipalités pour y identifier les bâtiments d’intérêt. Pour l’outiller dans ses travaux, la population est invitée à partager ses souvenirs, ses photos et ses mémoires en lien avec les bâtiments d’intérêt qui ont marqué l’histoire de leur municipalité.

Qu’il s’agisse d’une ancienne école, d’un bâtiment réaffecté, la MRC d’Arthabaska souhaite recevoir par courriel ou par téléphone les détails afin de documenter le patrimoine bâti régional. Des premières visites auront lieu sur le terrain dans les prochaines semaines à Warwick, Tingwick et Sainte-Élizabeth-de-Warwick. Les informations recueillies permettront de mieux documenter le Répertoire patrimonial du Québec. Après un appel lancé auprès des municipalités, la population est invitée à partager leurs souvenirs.

« Cette démarche vise à documenter le patrimoine bâti des 22 municipalités de la MRC d’Arthabaska. Ces efforts permettront de soutenir les municipalités dans leurs démarches, indique le préfet de la MRC d’Arthabaska et maire de St-Albert, Alain St-Pierre.

Ces travaux visent à recueillir des données précieuses. À terme, ce travail servira chacune des municipalités dans leurs efforts visant à protéger et mettre en valeur les bâtiments d’intérêt sur leur territoire.

Dès aujourd’hui, il est possible de faire parvenir des photos accompagnées de description (adresse civique, vocation du bâtiment, années de construction) par courriel (elisabeth.quessy@mrc-arthabaska.qc.ca) ou en contactant l’agente par téléphone au 819 752-2444 poste 4224.

Cette démarche porte sur Chesterville, Daveluyville, Ham-Nord, Kingsey Falls, Maddington Falls, Notre-Dame-de-Ham, Saint-Albert, Saint-Christophe-d’Arthabaska, Saint-Louis-de-Blandford, Saint-Norbert-d’Arthabaska, Saint-Rémi-de-Tingwick, Saint-Rosaire, Saint-Samuel, Saint-Valère, Sainte-Clotilde-de-Horton, Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Sainte-Hélène-de-Chester, Sainte-Séraphine, Saints-Martyrs-Canadiens, Tingwick et Warwick.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pourquoi
Pourquoi
1 mois

Pourquoi n’a ton pas préservé le nom d’Arthabaska qui fait partie de cette histoire ,quand on pense que cette ville était là avant victo et en plus cette ville c’est emparé des installations d’Arthabaska pour former leur ville exemple le chemin de fer soit la gare

Joanne
Joanne
1 mois

Je peux dire que la maison où est Café Shad à Victo, mon arrière grand-père y a vécu