Sylvia Audet apprécie de plus en plus les expos en ligne

Par Manon Toupin
Sylvia Audet apprécie de plus en plus les expos en ligne
L'oeuvre de Sylvia Audet, «Marais de nénuphars», a obtenu la 5e place à Fusion Art, en Californie. (Photo : gracieuseté)

La pandémie de la COVID-19 aura amené avec elle bien des changements. Parmi eux, les expositions en ligne qui ont permis aux artistes, depuis plus d’une année, de continuer à présenter leur travail.

C’est le cas de l’artiste-peintre de Victoriaville, Sylvia Audet, qui s’est adaptée et utilise désormais cette façon de faire, en plus des expositions traditionnelles où elle présente ses tableaux, «en vrai». D’ailleurs, son travail est apprécié lors des deux genres d’événements puisqu’elle accumule les récompenses.

«J’aime les deux», lance-t-elle. Si les documents à remplir sont presque aussi longs et complexes pour une exposition de peintures que pour une autre en ligne, les coûts qui y sont rattachés sont moindres. En effet, pour les «vraies» expositions, il lui faut envoyer les peintures par la poste alors qu’en ligne, il suffit de faire parvenir une photo de la peinture, en respectant les indications. «L’important, c’est que les œuvres soient exposées», indique l’artiste.

Elle vient de décrocher, pour son œuvre intitulée «Marais de nénuphars», la 5e place à l’exposition internationale Waterscapes de Fusion Art en Californie. Chez Artavita, pour le «44th Artavita Online Art Contest», elle a obtenu un certificat lui donnant deux pages dans le «Word Wide Art Magazine» de mars 2021. Son œuvre «Tourmente» figure à la page 12 et «Rochers de la Baie de l’épave» à la page 13. Du côté de Vancouver (Colombie-Britannique), elle expose sa toile «Déferlement» à la galerie de la Fédération des artistes canadiens.

Un peu plus près d’ici, on pourra également voir son travail puisque son œuvre «Migration» fait partie de l’exposition «Oh là l’Art», présentée cet été à l’extérieur, par Culture Centre-du-Québec. Une œuvre qui propose des techniques mixtes et qui est peinte sur une carte, où la ville de Victoriaville est bien en vue.

Cette exposition proposera des photos d’œuvres d’artistes de la région qui seront installées sur des grands panneaux qui seront notamment exposés à Victoriaville. «C’est très intéressant. J’ai toujours cru que l’art était destiné aux gens, à tout le monde. Il ne faut pas le cloisonner à l’intérieur des murs d’une galerie. L’art doit aussi être accessible à l’extérieur, à M. et Mme Tout-le-Monde et leur permettre de voir des œuvres et connaître des artistes du coin», estime-t-elle.

On peut voir l’ensemble du travail de Sylvia Audet sur son site Internet au www.sylviaaudet-artistepeintre.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Réside dans la vraie région
Réside dans la vraie région
17 jours

Bravo à Sylvia Audet native de Lac Mégantic et dans un autre article il est mentionné qu’elle réside dans la région alors dans la belle région de la M.R.C d’Arthabaska.