Un ancien du Laurier avec les Estacades

Un ancien du Laurier avec les Estacades
Victor Bernier défendra les couleurs des Estacades midget AAA de Trois-Rivières au cours de la saison estivale. (Photo : gracieuseté)

Son parcours n’a pas été sans embûches. Passionné et ayant fait preuve d’une grande résilience au cours des dernières saisons, Victor Bernier est parvenu à percer l’alignement des Estacades de Trois-Rivières au sein de la Ligue de baseball midget AAA du Québec.

L’ancien du Laurier de Victoriaville a fait bien du chemin depuis qu’il a été le dernier joueur sélectionné de son équipe pee-wee A à l’époque. À ce moment, sa passion pour le baseball, son éthique de travail et le goût de s’améliorer lui ont permis de devenir un rouage important de cette formation. Il était notamment le premier receveur de l’équipe.

Il a ensuite expérimenté le programme sport-études des Estacades avant de revenir à Victoriaville. En compagnie de l’entraîneure Vanessa Riopel du Graal du Collège Clarétain, il a connu une progression vertigineuse.

«Quand j’ai rencontré Victor, j’ai constaté que son comportement n’était pas facile en classe, sa motivation à l’école n’était pas très élevée. J’ai décidé de profiter de notre passion commune, le baseball, pour l’encadrer et le motiver au niveau académique», a fait valoir Vanessa Riopel. «Sincèrement, je n’y croyais plus, c’est Vanessa qui m’a redonné le goût d’y croire», a exprimé Victor Bernier. Avec son entraîneure, au-delà du joueur de baseball, il a développé ses qualités athlétiques. Il a notamment commencé à prendre place au monticule. En moins d’un an, sa balle rapide a gagné quelque 10 mph.

«Je savais que son rêve était de jouer AAA et je savais aussi que ses chances étaient minces en tant que receveur. Je l’ai donc développé en tant que lanceur, mais surtout j’ai mis l’accent sur son développement physique. Je ne voulais pas seulement en faire un bon joueur de baseball, mais surtout un athlète. Sa seule chance de faire l’élite était d’être plus athlétique que les autres», a expliqué Vanessa Riopel par communiqué.

Le principal intéressé n’a pas ménagé les efforts à l’entraînement, autant sur qu’à l’extérieur du terrain. L’an dernier, il s’est présenté au camp d’entraînement du Laurier midget AA en très grande forme. Il a toutefois subi une blessure au coude durant un match qui lui a fait rater toute la saison. Il a subi deux opérations. La longue réhabilitation et la pandémie de la COVID-19 ont affecté son moral.

«J’ai alors décidé de travailler un aspect des plus importants pour un athlète de haut niveau, la préparation mentale. Il s’est donc remis au boulot avec acharnement et a maintenant réussi à se tailler une place au sein de la formation midget AAA de Trois-Rivières», a souligné avec fierté l’entraîneure Riopel.

«Je n’y crois juste pas. Je suis vraiment content de mon parcours même si c’était des montagnes russes. Je serai toujours reconnaissant du travail que Vanessa a fait avec moi. Elle n’a jamais arrêté de croire en moi et ça m’a permis de rester positif dans les moments plus difficiles. Je n’ai pas juste appris à devenir un meilleur joueur de baseball, mais surtout un meilleur athlète en général et une meilleure personne», a conclu Victor Bernier avec reconnaissance.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires