Les élus sensibilisés aux effets de la centralisation des ressources pour aînés

Communiqué
Les élus sensibilisés aux effets de la centralisation des ressources pour aînés
(Photo : Valérie Faucher)

Des acteurs municipaux de la MRC d’Arthabaska ont été interpellés le 29 avril dernier par un groupe d’étudiants en sciences humaines du Cégep de Victoriaville et leur campagne de sensibilisation Aînés des villes et des champs. Ces derniers voulaient les sensibiliser à la centralisation des soins, des services et de l’habitation pour personnes âgées qui cause des déplacements de population dans la région.

Bien que les aînés n’aient pas tous une expérience négative de ces déplacements, ceci a des effets démographiques importants, autant sur les petites localités que sur la ville centre.  

La vidéo, qui contient des témoignages d’aînés et d’intervenants sur la question, a été présentée lors de la dernière rencontre des acteurs MADA (Municipalité Amie des Aînés) de la MRC. La campagne met de l’avant l’importance de favoriser l’autonomie décisionnelle et d’offrir des choix réels aux populations vieillissantes par la présence des résidences et des services de proximité là où sont les besoins et par l’offre de services à domicile incluant le transport adapté.

Les organisateurs de la campagne ont ensuite fait parvenir une trousse informative contenant la vidéo et une infographie à plusieurs autres élus de la MRC, ainsi qu’à des organismes et des institutions en relation avec la population aînée de la région.

Le gouvernement provincial est aussi interpellé pour le rôle qu’il doit jouer dans ses champs de compétence et pour les investissements qui sont nécessaires pour assurer la possibilité pour les aînés de rester à leur domicile ou dans leur municipalité lorsque leur autonomie ou leur santé décline.

«Les aînés doivent pouvoir choisir de déménager ou non, et ne pas être contraints au déplacement par manque de ressources à leur portée. La dévitalisation des petites municipalités et les pressions structurelles sur Victoriaville qui résultent du modèle actuel doivent être limitées», indique Guillaume Jolicoeur, un coorganisateur de la campagne.

Cette campagne vise finalement la population de la région qui est appelée à prendre conscience de la problématique méconnue et à participer à l’amélioration de la condition des aînés en interpellant aussi les décideurs. La vidéo réalisée est maintenant accessible sur la plateforme YouTube et un lien vers l’infographie se trouve dans la description sous la vidéo.

Il est possible d’écrire aux organisateurs de la campagne à l’adresse courriel : ainesdesvillesetdeschamps@gmail.com.

-30-

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires