Un premier livre qui jumelle fantastique, mythologie, poésie et vocabulaire

Par Manon Toupin
Un premier livre qui jumelle fantastique, mythologie, poésie et  vocabulaire
Miguel Verville présente son premier livre. (Photo : gracieuseté)

Miguel Verville vient de publier, à compte d’auteur aux Carnets de Dame Plume, son premier livre. Intitulé «Le cosmos de Chronos, Le fils de Génésis», il marie différentes passions de l’auteur, dont le fantastique, la mythologie, la poésie et le vocabulaire.

En entretien téléphonique, celui qui est professeur d’éducation physique à Victoriaville (et qui habite Saint-Louis-de-Blandford) a expliqué qu’il était un poète dans l’âme et qu’il a voulu, avec son premier livre d’une histoire qui devrait en compter six, rendre hommage à la langue française.

C’est pourquoi il a utilisé la poésie, mais également un vocabulaire excessivement riche, datant de toutes les époques, dans son écrit. Et puisque le pédagogue en lui n’est jamais bien loin, il a inclus, pour la version numérique de son œuvre (il propose le traditionnel livre physique, mais on peut également l’avoir en ligne), des hyperliens qui viennent donner la définition des mots qui sont un peu moins usuels.

Voici, par exemple, le début du prologue :

«Si une kyrielle de couleurs érudites et éthyliques,

Défileraient en abjuration devant le musée des yeux néophytes d’un mortel,

Elles viseraient à lui faire un apprentissage artistique,

D’une exposition de la beauté, à l’image d’un parfait tableau intemporel,

S’il assistait à ce jour de festivités, en plein coeur de ce mirobolant banquet d’adieu,

Dédié aux dieux de l’amour Aphrodite et Cupidon.

Cette nickel constellation des Poissons se voyait vantée et honorée,

Sous des vivres et des boissons coulant à profusion,

D’étalages ivres de rotrouenges historiques, désirant les souligner.»

Chaque mot ici souligné mène, dans la version Web, à une définition grâce à un simple «clic». Ainsi, en plus de lire une histoire aux nombreux rebondissements, le lecteur a la chance de parfaire sa culture en apprenant de nouveaux mots. Une façon de faire tout à l’honneur de l’enseignant écrivain.

Quant à l’histoire du livre, elle met en vedette Abel, un simple mortel qui a suffisamment de connaissances pour devenir un dieu d’envergure. L’action, quant à elle, se déroule pendant la guerre de Troie, conflit légendaire de la mythologie grecque. «Abel, ayant reçu un des huit cristaux universels (dieux primordiaux de la mythologie grecque) de la part d’Aphrodite et de Cupidon, celui-ci ne meurt pas sous la main de son frère, mais tombe dans un profond coma.

Supervisé par l’archange Michel durant plusieurs décennies, il se réveille plus tard lors de la guerre de Troie. Il sera impliqué dans une énigme diabolique avant de rejoindre Achille et Ulysse. Finalement, il va découvrir qu’il est au centre d’une bataille céleste, où il est en fait une clé convoitée», résume Miguel. Le livre, d’une centaine de pages, s’adresse aux jeunes adultes qui sont déjà friands de fantastique. «Mais aussi ceux qui aiment la poésie. Mais le point commun des deux, c’est l’imaginaire», ajoute l’auteur.

Un jeu vidéo

Initialement, l’histoire de Miguel Verville devait être présentée par l’entremise d’un jeu vidéo qui aurait permis de faire connaître différents mythes. C’est le premier projet qu’il a eu. Mais réaliser ce genre de jeu aurait nécessité beaucoup de temps, de gens et un investissement significatif. Voyant cela, Miguel a plutôt choisi d’en faire un livre.

Cela fait déjà quatre années qu’il planche sur cette histoire, ce livre qui demande beaucoup de travail autant pour trouver les rimes, pour exposer les différents thèmes qu’il désire aborder, mais aussi pour les présenter en respectant les caractéristiques de la poésie.

Pour lui, l’écriture pourrait bien être une deuxième carrière. Elle lui permet de mettre en valeur ses connaissances, sa culture, mais également ses différentes passions.

Pour télécharger le livre numérique, il suffit de se rendre au www.miguelverville.com. Ceux qui voudraient une copie physique n’ont qu’à se rendre chez Buropro Citation de Victoriaville ou Drummondville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Joanny
Joanny
15 jours

Ce livre est tout simplement génial!

trackback
Un premier livre qui jumelle fantastique, mythologie, poésie et vocabulaire – Les carnets de Dame Plume
13 jours

[…] Source: Un premier livre qui jumelle fantastique, mythologie, poésie et vocabulaire – La Nouvelle Uni… […]