Postes Canada affiche une perte de 779 M $ en 2020

Communiqué
Postes Canada affiche une perte de 779 M $ en 2020
(Photo : Archives)

Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 779 M $ en 2020, même si le nombre de colis du régime intérieur livrés a atteint des records. Le service postal avait inscrit une perte avant impôts cumulative de 709 M $ au troisième trimestre de 2020.

Les coûts associés à la COVID-19 sont estimés à 292 M $. Une part importante de ce montant est attribuable aux congés spéciaux mis en place pour soutenir les employés à risque élevé et ceux qui devaient offrir des soins aux enfants et aux aînés, ainsi qu’à l’augmentation des heures supplémentaires. L’entreprise a également dû assumer des coûts supplémentaires de levée, de traitement et de livraison en raison de la croissance des volumes de colis.

D’autres coûts ont été engagés pour assurer la sécurité de tous, notamment pour réaménager les centres de travail afin de respecter la distanciation physique dans des installations qui n’ont pas été conçues pour que des employés travaillent à deux mètres les uns des autres. Les responsables du marketing ont annulé ou retardé des envois et les expéditeurs de courrier se sont davantage tournés vers des solutions numériques en raison de la COVID-19, ce qui coïncide avec une baisse marquée de 230 millions de dollars des revenus du secteur Courrier transactionnel et de 257 millions de dollars du secteur Marketing direct par rapport à 2019.

On estime que de cette diminution de 487 M $ dans les secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct, la somme de 382 M $ résulte de la COVID-19. L’incidence négative nette de la COVID-19 se chiffre à 194 M $ si l’on tient compte de la hausse de revenus du secteur Colis.

D’autres facteurs s’ajoutent à la COVID-19 pour expliquer les résultats. D’une part, traiter et livrer les colis coûte beaucoup plus cher comparativement aux lettres. Postes Canada a d’autre part dû assumer des coûts supplémentaires de 127 M $ à la suite de la décision arbitrale rendue en juin 2020, qui a donné lieu à de nouvelles conventions collectives avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. La COVID-19 et les nouvelles conventions collectives conclues avec le STTP ont contribué à la perte, mais le secteur aurait tout de même inscrit une perte sans ces facteurs.

Grâce à sa position de trésorerie avantageuse, Postes Canada a pu faire des investissements substantiels dans la capacité et le service. Ces investissements sont nécessaires pour répondre à la croissance accélérée du magasinage en ligne. Beaucoup s’attendent à ce que ce phénomène, qui a commencé durant la pandémie, ait un effet durable sur la demande en matière de livraison de colis.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires