Le RockFest fait place aux groupes de musique

Communiqué
Le RockFest fait place aux groupes de musique
(Photo : Audrey Martin, photographe)

Il n’y a pas que les chanteurs de la relève qui auront accès à la scène du RockFest de Saint-Pierre-Baptiste en juillet prochain, le président de l’événement, Serge Nadeau, vient d’annoncer la création du RockBand junior, une démonstration de talent qui mettra en vedette les groupes.

«Considérant le succès connu par le RockStar junior depuis sa création, nous nous sommes dit qu’il y avait beaucoup de rockeurs talentueux qui ne savaient pas nécessairement chanter, mais qui excellaient à un instrument de musique. On croit que ça donnera un résultat intéressant, tant pour les jeunes que pour les spectateurs», indique M. Nadeau.

L’organisation du RockFest sait pertinemment que plusieurs élèves en concentration musique ou ayant choisi la musique comme activité parascolaire n’ont pas eu autant d’occasions de jouer à cause des mesures sanitaires et elle souhaite ainsi que les écoles incitent les jeunes à relever les défis du RockBand et du RockStar junior.

«C’est une initiative qui permettra à encore plus de jeunes de se faire découvrir et de vivre une expérience inoubliable sur une scène professionnelle. On souhaite que les écoles, ainsi que les municipalités lancent l’invitation à leurs jeunes talents», continue M. Nadeau.

Les groupes formés de jeunes âgés de 12 à 17 ans sont ainsi invités à poser leur candidature dès maintenant en envoyant une courte vidéo au sein de laquelle ils interprètent une chanson, à inscriptionrockstarjunior@outlook.com. Ils ont jusqu’au 27 juin pour le faire. Un maximum de dix formations sera choisi pour prendre part à la grande finale qui aura lieu le 24 juillet, sur le site du RockFest.

Un vidéoclip professionnel

Les groupes qui prendront part à la finale auront accès gratuitement aux conseils d’artistes invités et pourront assister à tous les spectacles du RockFest. Ils courent également la chance de remporter une séance photo professionnelle offerte par la photographe Audrey Martin et le tournage d’un vidéoclip professionnel offert par Louis-Martin Houle.

Bien qu’il soit encore tôt pour savoir de quoi la fin juillet sera faite, Serge Nadeau s’attend à présenter un RockFest similaire à l’an dernier, où l’on avait permis aux gens d’assister aux différentes prestations en formule distanciation sur chaises positionnées à 2 mètres, ainsi qu’en mode musi-parc.

«Bien que nous souhaitions pouvoir organiser un RockFest sans mesure, l’expérience de l’an dernier a été concluante et nous sommes en mesure de respecter les exigences que pourrait avoir la santé publique durant l’été. Nous sommes déterminés à offrir un divertissement de qualité et sécuritaire à nos festivaliers. Le monde du spectacle a aussi besoin de revivre», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires