Variants : Ottawa suspend les vols en provenance de l’Inde et du Pakistan

Par Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local
Variants : Ottawa suspend les vols en provenance de l’Inde et du Pakistan
(Photo : Archives)

Transports Canada a annoncé la suspension de tous les vols de passagers commerciaux et privés en provenance de l’Inde et du Pakistan pendant 30 jours, et ce, à compter de 23 h 30 (HAE), hier (22 avril).

«La pandémie continue de créer une crise sans précédent dans l’industrie mondiale de l’aviation et notre gouvernement continue de prendre des mesures pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. C’est pourquoi Transports Canada a publié un avis aux aviateurs pour suspendre temporairement les vols de passagers en provenance de l’Inde et du Pakistan, des pays pour lesquels on observe un nombre élevé de passagers arrivant avec des cas de COVID-19», a indiqué le ministre des Transports, Omar Alghabra.

Sur la base de son suivi des données recueillies aux portes d’entrée du Canada, l’Agence de la santé publique a détecté une hausse disproportionnée de cas chez les personnes ayant effectué un voyage dont le vol partait de l’Inde ou du Pakistan, peut-on lire dans un communiqué de Transports Canada.

Le ministère fédéral prendra des dispositions pour que les passagers à destination du Canada par vol non direct obtiennent un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 dans leurs pays d’escale. Le premier cas du variant indien au Québec a été signalé en Mauricie alors que la Colombie-Britannique en compte déjà une quarantaine. Ils ont été identifiés avant que Santé Canada ne donne l’alerte sur leur caractère particulièrement préoccupant. Les derniers chiffres en Inde font état de 300 000 nouveaux cas de COVID-19 et 2000 décès pour la seule journée de mercredi. Plusieurs pays redoutent le variant indien.

Unanimité sur les pays les plus touchés

Une motion introduite par la députée du Bloc Kristina Michaud a fait la quasi-unanimité à la Chambre des communes plus tôt hier après-midi. Elle demandait l’interruption des vols non essentiels en provenance des pays ayant un taux élevé d’éclosion de variants de la COVID-19, dont l’Inde et le Brésil.

Les libéraux ne se sont pas opposés à cette motion bloquiste fortement appuyée par les conservateurs. Le chef du Parti conservateur a rappelé que le virus s’était propagé plus vite l’année dernière parce qu’Ottawa avait tardé à prendre la décision de fermer les frontières.

«Nous avons peu de temps pour agir et nous devons le faire maintenant. Les conservateurs du Canada pressent Justin Trudeau de protéger les frontières du Canada et de suspendre immédiatement et temporairement tous les vols des pays les plus touchés par la COVID-19», a déclaré Erin O’Toole en conférence de presse. Ottawa a pris la décision de suspendre les vols en provenance du Royaume-Uni en décembre 2020 lorsque les experts ont signalé le risque de propagation du variant britannique au Canada.

Pour le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, il ne s’agit pas d’un énoncé à caractère «idéologique ou politique», mais plutôt de «protéger la santé, la sécurité et dans de nombreux cas la vie des citoyens au Canada et au Québec».

Icimédias

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires