L’Atelier galerie d’art tourne au ralenti

Par Manon Toupin
L’Atelier galerie d’art tourne au ralenti
(Photo : gracieuseté)

Depuis le début de la pandémie, les choses tournent au ralenti à l’Atelier galerie d’art de Victoriaville.  

Comme c’est le cas pour plusieurs organismes, il est difficile pour ce lieu de diffusion et d’apprentissage artistique, qui fonctionne avec des bénévoles, de reprendre les opérations.

«Nous aurions pu rouvrir le 26 mars pour huit personnes, mais les incertitudes liées aux variants retardent les choses», indique la présidente du conseil d’administration du groupe, Diane Lemieux. Il faut savoir que plusieurs des bénévoles, qui assurent une présence pendant les heures d’ouverture, ont un certain âge et sont peut-être craintifs de revenir sur les lieux.

L’Atelier avait bien repris du service, de juin à octobre 2020, mais depuis, avec les règles, seulement deux personnes étaient permises à l’intérieur (jusqu’au 26 mars). Donc impossible d’y donner des cours de groupe ou de présenter des expositions. «Il y a l’exposition des miniatures qui est prévue pour juin», espère la présidente. Mais la tenue de celle-ci sera tributaire des mesures sanitaires qui seront en place à ce moment.

Le conseil d’administration doit se rencontrer au début du mois de mai afin de déterminer la suite de cet atelier qui a pignon sur la rue Notre-Dame Est à Victoriaville. «Il faut remettre du piquant», souhaite-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires