Les Tigres se frotteront finalement aux Huskies

Par Matthew Vachon
Les Tigres se frotteront finalement aux Huskies
(Photo : Dominic Charette/LHJMQ)

À la suite des éclosions de cas de COVID-19 chez les Olympiques de Gatineau et les Remparts de Québec, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a mis ses activités sur pause. Après quelques jours de réflexion, les dirigeants ont accouché d’un nouveau format de séries, ce qui fait en sorte que les Tigres de Victoriaville devront désormais affronter les Huskies de Rouyn-Noranda, plutôt que le Drakkar de Baie-Comeau, au premier tour éliminatoire. 

C’est à compter du 23 avril que les séries de la LHJMQ s’amorceront avec un format trois de cinq. Cette année, les Tigres et les Huskies ont croisé le fer à quatre reprises. Lors de l’affrontement initial, survenu quelques jours avant la fin de la dernière période des transactions, les Victoriavillois l’avaient emporté au compte de 2 à 0. Par la suite, les deux clubs se sont retrouvés à trois reprises dans l’environnement protégé de Gatineau au cours du mois.

Les deux premiers matchs ont donné droit à des dominations en règle des Félins qui l’ont emporté 8 à 1 et 6 à 1. Par contre, lors de la dernière rencontre, les Tigres, privés des défenseurs Jérémy Michaud et Alexis Arsenault, sont tombés à plat pour finalement s’incliner 3 à 1. Les confrontations de la saison donnent donc un avantage aux protégés de l’entraîneur-chef Carl Mallette.

Statistiquement, les Tigres (fiche de 16-9-1) ont également l’ascendant sur les Huskies (17-18-5) à tous les points de vue. En attaque, ils ont marqué en moyenne 3,81 buts et présenté un taux de réussite de 21,5% en avantage numérique. De leur côté, les représentants de l’Abitibi trouvaient le fond du filet 2,5 fois par rencontre et réussissaient à marquer avec l’avantage d’un joueur 16,6% du temps.

Défensivement, les Félins étaient l’une des meilleures équipes du circuit avec 2,5 buts accordés en moyenne et une réussite de 84,4% à court d’un joueur. De son côté, Rouyn-Noranda a accordé en moyenne 3,65 buts et écoulé 76,4% de ses désavantages numériques.

Cette série représentera également quelque chose de spécial pour le défenseur Alexis Arsenault et l’attaquant Alex Beaucage, eux qui ont été acquis des Huskies plus tôt cette saison. Ils ont tous les deux remporté la coupe du Président et la coupe Memorial avec cette équipe lors de la campagne 2018-2019.

Format changé dans la LHJMQ

Initialement, les deux premières équipes au classement dans la division Est et Ouest devaient profiter d’un laissez-passer au premier tour des séries. Cependant, avec la nouvelle mouture éliminatoire, ces fameux laissez-passer, qui ont fait l’objet de chaudes luttes, ont été abolis afin d’éviter une trop longue période d’inactivité. Toutes les équipes québécoises seront donc en action lors de la première ronde, ce qui donnera droit à six confrontations.

Par la suite, lors du second tour des séries, il y aura trois affrontements distincts. Le format, soit trois de cinq ou quatre de sept, demeure cependant à déterminer en fonction de l’évolution de la pandémie de la COVID-19. Les trois gagnants avanceront ensuite en demi-finale (trois de cinq ou quatre de sept), où ils retrouveront la formation des Maritimes. Il y aura donc deux affrontements déterminés selon le classement et les gagnants se retrouveront en grande finale (quatre de sept). Le tout se terminera au plus tard le 20 juin.

Tout se déroulera bien entendu en environnement protégé. L’horaire des séries et les villes hôtes seront connus au cours des prochains jours. Il est à noter qu’advenant une éclosion de cas de COVID-19 au cours des séries, l’équipe touchée sera éliminée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
1 mois

Cela fait très bisarre de dire qu’une équipe a été éliminée en raison de la COVID-19. Décidément cette saison 2020-2021 restera marquée dans les analles de la LHJMQ mais pas nécessairement pour les bonnes raisons.