Pandémie : la Ville réinvestit les 10 000 $ du député

Pandémie : la Ville réinvestit les 10 000 $ du député
La Ville de Plessisville a ajourné sa séance du 6 avril à huis clos au lundi 19 avril prochain à 20 h. (Photo : gracieuseté)

La Ville de Plessisville a déterminé de ce qu’elle fera des 10 000 $ qui lui ont été versés par le député d’Arthabaska, Eric Lefebvre, en guise de récompense des efforts qu’elle a déployés pour soutenir ses citoyens dans le contexte de pandémie.

Une condition d’utilisation, c’est que l’aide non sollicitée doit couvrir l’achat de matériel et d’équipement relatif aux loisirs, à la culture ou aux aînés.

C’est ainsi que la Ville a choisi de réserver un montant de 2500 $ pour des aménagements éphémères pour permettre aux citoyens de se rassembler et de bouger à l’extérieur dans le respect des mesures de santé publique.

Elle utilisera également une somme de 2000 $ pour le lignage d’un terrain de pickleball et l’achat d’un filet permanent. Aussi, elle entend consacrer 1500 $ pour l’achat de panneaux d’exercices pour les familles et les personnes aînées au Carrefour de L’Érable.

Elle procédera à l’achat d’équipements de loisir pour la nouvelle piscine municipale au coût de 1500 $ et ajoute 1000 $ pour le remplacement du projecteur de la bibliothèque utilisé pour les conférences et les cours de l’Université du troisième âge. Enfin, un montant de 1500 $ servira pour l’achat d’équipement de loisir pour le camp de jour.

Projet de murale

La Ville a approuvé les recommandations de la commission de rayonnement pour la réalisation d’une murale sur une façade du bâtiment situé au 1714-1718 (Tabagie Bélanger et restaurant La Bamba), rue Saint-Calixte, à côté de l’hôtel de ville. Il est de plus résolu que les dépenses prévues pour ce projet, soit un maximum de 50 000 $, soient financées à même l’excédent de fonctionnement non affecté.

Pour le maire Mario Fortin, il s’agit d’un très beau projet qui devrait se réaliser au cours de l’année. Une liste de marqueurs identitaires (histoire) sera fournie à l’artiste qui réalisera la murale à titre d’inspiration. Un volet participation citoyenne sera inclus au projet pour susciter un sentiment d’appartenance.

Contrat de service pour le logiciel métaPRISME

La Ville autorise le contrat de service avec l’entreprise Espace Muni concernant l’utilisation de l’application Web métaPRISME, laquelle permet la collecte d’informations afin d’évaluer les besoins et le niveau de soutien et d’accompagnement des jeunes à besoins particuliers dans les camps de jour.

Le coût de cette application Web sera financé par le CIUSSS MCQ. Notons que cette application sera également utilisée dans d’autres municipalités de la MRC de L’Érable et de la région administrative du Centre-du-Québec.

En bref…

Le conseil municipal a accordé une subvention de 19 575 $ au Comité de promotion industrielle de la zone de Plessisville (CPIZP) pour couvrir les frais de fonctionnement de l’Espace collaboratif pour l’année 2020.

Les élus ont approuvé la demande de permis présentée par Jason Bolduc (Smoke Shop) pour l’installation d’une enseigne sur le bâtiment situé au 1580, avenue Saint-Louis. L’édifice est assujetti au règlement relatif aux plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) du centre-ville.

Le conseil municipal a autorisé la directrice générale et la greffière à signer l’entente de travail à intervenir avec les pompiers et pompières de la Ville de Plessisville, en vigueur rétroactivement du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2024.

Les élus ont retenu la soumission de Groupe ABS inc. pour les services professionnels en laboratoire de contrôle qualitatif des matériaux pour les travaux de réhabilitation des avenues des Érables, Saint-Édouard et Saint-Alfred, pour 45 553 $, excluant les taxes applicables.

Ils ont aussi retenu les services professionnels de Terrapex Environnement ltée pour la réalisation d’une étude géotechnique concernant la réhabilitation de l’avenue Saint-Édouard (entre la rue Saint-Calixte et la route 116) et des rues Saint-Pierre et Dupuis, pour un montant de 26 429 $, excluant les taxes applicables.

La Ville s’est engagée à financer le montant total du projet de 48 600 $, incluant le montant de la subvention qui sera versé par le ministère de la Culture et des Communications, pour le programme Appel de projets en développement des collections des bibliothèques publiques autonomes 2021-2022.

Les élus ont donné leur appui à la campagne «Vers des collectivités durables» initiée par le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes qui propose une vision du service postal à l’ère numérique et post-carbone qui permettrait à ses membres de diversifier leurs services et de s’adapter aux besoins de la population.

Le conseil donne son appui à l’organisme Ô Rivage dans sa démarche de demande de subvention pour pouvoir embaucher un travailleur de rue qui vise la prévention des dépendances et la promotion des saines habitudes de vie. Les élus estiment qu’une telle présence sera bénéfique pour leurs citoyens qui, pour plusieurs, vivent des problématiques de dépendances et qui ne vont pas nécessairement vers les ressources appropriées.

La Ville a procédé à diverses embauches aux travaux publics pour la période estivale pour une période maximale de 30 semaines à compter du 12 avril. Il s’agit d’Émilie Lemay, Caroline Simoneau, Pascal Tourigny et Dominic Huot.

Finalement, un avis de motion a été donné lors de cette séance à huis clos du mois d’avril à l’effet que sera présenté ultérieurement un règlement établissant le programme de subventions Plessisville Habitation durable plus Édition 2021 qui vise à offrir des subventions pour la construction d’habitations écologiques et durables sur son territoire pour l’année en cours. Ce programme avait été lancé une première fois en 2018.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Louise
Louise
9 jours

Ce serait bien qu’il y ait des maquettes présentées par différents artistes pour la murale à 50 000$. Les citoyens devraient être appelés à se prononcer sur le choix de ce qui sera représenté sur cette murale.