Un duel contre le Drakkar pour amorcer les séries

Par Matthew Vachon
Un duel contre le Drakkar pour amorcer les séries
(Photo : Denis Morin/LHJMQ)

Les Tigres de Victoriaville ont espéré, jusqu’à la dernière journée de la saison régulière, obtenir l’un des deux laissez-passer de la division Est pour le premier tour des séries éliminatoires. Cependant, une victoire des Cataractes de Shawinigan face aux Saguenéens de Chicoutimi les a relégués au 3e rang de la division à la conclusion du calendrier régulier. De ce fait, les Félins devront croiser le fer avec le Drakkar de Baie-Comeau à l’amorce des éliminatoires.

Au cours de cette saison singulière de 26 parties, les Tigres ont affronté le Drakkar à deux reprises seulement, soit au commencement de la campagne avant même le début des longues pauses qui ont entrecoupé le calendrier. Lors de ces deux matchs, disputés sur la Côte-Nord, les protégés de Carl Mallette ont savouré la victoire chaque fois par des marques de 4 à 3 et de 6 à 3 respectivement.

Depuis ce temps, bien de l’eau a coulé sous les ponts. D’un côté, les Tigres ont amélioré leur formation durant la période des transactions afin de se donner de meilleures chances de remporter la coupe du Président. Le Drakkar, pour sa part, qui pointe au tout dernier rang du classement général de la LHJMQ avec un pourcentage de victoires de 25%, a cédé des joueurs de premier plan comme Christopher Mérisier-Ortiz et Nathan Légaré pour accélérer sa reconstruction. La confrontation s’annonce donc inégale, mais l’entraîneur-chef Carl Mallette ne tient rien pour acquis, bien au contraire. Il insiste surtout sur le fait qu’il faut respecter chaque adversaire, car dans ce circuit, chaque formation peut causer une surprise.

«Dans notre confinement, nous avons eu l’occasion de les regarder jouer contre Shawinigan et c’était des matchs très serrés. Nous allons faire nos devoirs. […] Nous sommes conscients où le Drakkar est au classement, mais ils ont gagné des matchs et ils ont battu différents clubs. Nous les respectons. J’ai trop d’expérience dans les éliminatoires pour ne pas savoir qu’une série peut s’amorcer du mauvais pied. Le vent peut changer de côté rapidement. Donc, dès le premier match, il faut que nous soyons prêts. Nous savons que le Drakkar veut causer la surprise», a-t-il mentionné.

Pour l’emporter, Mallette estime que ses protégés devront suivre la même recette qu’ils ont appliquée au cours des quatre dernières rencontres de la saison régulière. «Nous sommes conscients de l’équipe que nous avons et nous sommes conscients de ce que nous sommes en mesure de faire si nous jouons à 100% de nos capacités. C’est ce sur quoi il faut s’attarder. Chaque joueur doit donner ce qu’il peut donner.»

Au cours de la saison régulière, les Tigres ont été l’équipe québécoise la moins occupée avec 26 parties seulement au compteur, en raison notamment d’une éclosion de cas de COVID-19 qui les a privés, entre autres, d’une participation à un environnement protégé. Ils ont donc vu leur élan être coupé, ce qui a notamment paru lors de leur retour au jeu. Depuis ce temps, les Félins s’efforcent de prendre un rythme de croisière et de le maintenir. Dans les quatre dernières rencontres de la saison, ils ont semblé enfin retrouver leur vrai visage.

«Nous avons une identité et une façon de jouer. Nous l’avons retrouvé dans les derniers matchs. Nous allons nous concentrer sur nos choses. Oui, il faut connaître Baie-Comeau, nous allons faire nos devoirs. Nous allons cependant nous concentrer sur notre façon de jouer pour gagner. Nous avons eu des pauses et un confinement pendant l’année, mais ce que nous voulons faire contre le Drakkar, ce n’est pas du peaufinage, c’est de gagner une série de hockey. C’est ça le but.»

Les Tigres espèrent compter sur le retour au jeu des attaquants Alex Beaucage et Nicolas Kingsbury-Fournier ainsi que du gardien de but Fabio Iacobo pour le début des séries.

Exceptionnellement, le premier tour des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) prendra la forme d’une confrontation trois de cinq. En raison de nouveaux cas de COVID-19 confirmés chez les Olympiques de Gatineau et les Remparts de Québec, les autorités du circuit ont toutefois reporté le début des séries, prévu le 8 avril.

Puisque l’Armada de Blainville-Boisbriand, l’Océanic de Rimouski et le Drakkar de Baie-Comeau ont affronté les équipes touchées par la maladie, ces formations ont également mis sur pause leurs activités jusqu’à ce que l’enquête épidémiologique de la Santé publique soit complétée.

Tigres-Drakkar en chiffres

 

  Tigres Drakkar
Buts marqués par partie 3,8 2,3
Buts accordés par partie 2,5 3,8
Avantage numérique 21,5% 14,7%
Désavantage numérique 84,9% 74,6%
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires