Un nouveau camping voit le jour à Saint-Ferdinand

Un nouveau camping voit le jour à Saint-Ferdinand
Un nouveau camping sera aménagé à Saint-Ferdinand. À maturité, le terrain pourra offrir jusqu'à 125 emplacements. (Photo : gracieuseté)

Un restaurateur de l’Estrie et sa conjointe investissent 1 million $ pour développer un nouveau terrain de camping situé dans le rang 6 à Saint-Ferdinand, dans un boisé situé en face des Carrières St-Ferdinand. Lorsqu’à maturité, le Camping Rêves Nature permettra d’offrir 125 emplacements pour des campeurs saisonniers et passants.

Éric Leclerc et Mélanie Richard de Cookshire-Eaton travaillent sur ce projet depuis déjà quatre ans afin d’obtenir les autorisations des différents ministères et viennent d’obtenir le feu vert de la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).

«Nous recherchions un camping, mais quand on a vu cette terre à vendre, nous sommes tout de suite tombés en amour avec la place et c’est à cet endroit que nous avons décidé de bâtir notre projet familial», a expliqué M. Leclerc qui aura éventuellement de la relève pour travailler au camping avec ses sept enfants âgés de trois mois à 15 ans. «C’est sûr que notre projet est vraiment en démarrage, mais on a bon espoir qu’il se développe très rapidement avec l’engouement que génère le camping présentement.»

«Il y a déjà un camping familial à proximité appartenant à la famille Guillemette et notre camping sera développé tout autour de la terre de 100 acres que nous avons achetée. Nous avons une quinzaine de terrains à offrir avec l’eau et l’électricité pour cette année, mais nous en visons une trentaine. Nous prévoyons à court terme la mise en place de diverses infrastructures telles que restaurant, piscine, salle pour les loisirs et bloc sanitaire», a fait savoir M. Leclerc. D’autres discussions sont à venir avec le Ministère concernant les installations septiques. Le site dispose également d’un lac artificiel.

Le maire de Saint-Ferdinand, Yves Charlebois, s’est dit extrêmement emballé par ce projet de nouveau camping. «Nous comptons déjà trois terrains de camping à Saint-Ferdinand, deux situés sur le bord du lac William et un troisième sur le bord du lac Joseph. Celui-ci sera situé en pleine forêt.»

«Il y a de l’engouement pour ce type de loisir, une formule abordable. Saint-Ferdinand n’est située qu’à une heure de Québec et une heure et quart de Sherbrooke et je présume que nous compterons plusieurs nouveaux campeurs de l’Estrie.»

Il mentionne que 125 nouveaux emplacements, ça représente au minimum 250 personnes de plus à Saint-Ferdinand. «Plus qu’on amène du monde, plus que notre épicerie vire et plus que je risque d’avoir un autre restaurant au village. Il faut continuer à développer notre municipalité pour combler les emplois qu’on a perdus avec l’ancien hôpital. Il faut faire autre chose pour attirer de la business et ce camping-là va faire travailler nos gens de l’excavation et nos gars de camion pour les infrastructures. Ils auront sans doute besoin de tôle, et ça on en a aussi», de conclure le maire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
nelson
nelson
21 jours

Bravo à ce projet.
Un emplacement dans la ruralité, loin du bruit, de la grande utilisation du lac.
Un coin de nature pour les gens qui aime une vie axée sur le minimaliste et, moins d, empreinte de carbone.

Fremich
Fremich
20 jours

Décision tout de même surprenant en tenant compte du contexte économique. On a beau dire que le camping est en pleine expension mais qu’arriverra-t-il lors que la pandémie sera derrière nous?
Bienvenue et bonne chance aux nouveaux propriétaires.