Accès travail optimise ses services et s’offre une cure de jeunesse avec ses nouveaux locaux

Publireportage
Accès travail optimise ses services et s’offre une cure de jeunesse avec ses nouveaux locaux
De gauche à droite, l’équipe d’Accès travail : Patricia Nadon, directrice générale, Louise Alain, adjointe de direction, Lynn Jacques, Manon Luneau et Marie Goulet, conseillères en emploi, se prépare à déménager dans de nouveaux locaux qui permettront d’accueillir les gens dans des conditions optimales. (Photo : gracieuseté)

Ça bouge chez Accès travail. En plus de prendre le tournant technologique, l’organisme installé rue De Courval depuis 36 ans se prépare à changer d’adresse.

L’équipe, qui se spécialise dans des services de counseling en emploi et en orientation, s’apprête donc, d’ici quelques semaines, à déménager au 1171, rue Notre-Dame Ouest dans un grand édifice. La directrice générale, Patricia Nadon, explique qu’il s’agira du premier déménagement en 36 ans d’existence. «Il permettra d’optimiser nos services. Il y aura plusieurs salles de formation et davantage d’espace pour la clientèle», fait-elle savoir. La nouvelle adresse offrira aussi des locaux mieux adaptés, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

Un grand changement, qui profitera autant aux personnes qui bénéficient des services offerts, que l’équipe qui les propose. «Nous avons évalué toutes les possibilités avant de faire ce choix», ajoute-t-elle.

Ce déménagement vient s’ajouter à une mise à niveau technologique, entreprise il y a plusieurs mois. «Avec la pandémie, il y a eu un ralentissement des activités de la clientèle, ce qui a permis d’améliorer l’informatique et repenser nos façons de faire», indique Mme Nadon. D’ailleurs, dans les nouveaux locaux, la nouvelle technologie bénéficiera à la clientèle pour améliorer leur compétence informatique et envoyer des CV par Internet.

Une expertise

Au fil des années, Accès travail a développé une expertise dans différents services et programmes parmi lesquels se retrouvent ceux offerts à la clientèle immigrante d’Arthabaska et de L’Érable, et maintenant dans tout le Centre-du-Québec. On peut même dire qu’Accès travail est devenu une référence pour ces services, offerts depuis 25 ans.

Le Club de recherche d’emploi est également un programme pour laquelle l’organisme a développé une expertise depuis un quart de siècle. «Il s’est modernisé au fil du temps, notamment grâce à l’entrée continue et la sortie variable de la clientèle», note la directrice générale. En effet, il y a plusieurs années que ce club s’est montré précurseur, et ce, grâce au travail de l’équipe. Il sert d’ailleurs d’exemple pour d’autres organismes du genre.

Une clientèle variée

Plusieurs personnes utilisent les services d’Accès travail. Il y a les travailleurs d’expérience, les immigrants de même que les hommes de 36 ans et plus en retrait du marché du travail. «La clientèle varie selon les périodes. Par exemple, actuellement, nous voyons moins de travailleurs expérimentés et d’immigrants», souligne Mme Nadon. Pour les premiers, il y a une crainte du virus et, pour les seconds, c’est l’entrée au pays qui est plus difficile pour le moment.

Depuis une année, également, Accès travail a vu une recrudescence d’adultes qui revoient leur choix de carrière. «Du côté des services en orientation, la demande a explosé, notamment avec le programme d’augmentation de la formation. Les gens viennent pour valider des choix», a soulevé la directrice générale.

Elle estime que la pandémie a permis à plusieurs de réfléchir à leur situation. Certains, éloignés du milieu du travail, se remettent en action, alors que d’autres, craignant la maladie, ont choisi d’arrêter. «Des gens ont devancé leur retraite», a-t-elle indiqué.

Mais puisqu’il y a toujours une pénurie de main-d’œuvre, surtout dans le domaine manufacturier, et qu’elle pourra se régler en partie par l’immigration, la directrice générale s’attend à une hausse des demandes de services dès la relance de l’économie. L’organisme a une vaste expérience de ce côté ayant eu à travailler avec des gens en provenance d’une soixantaine de pays différents. «Nous sommes toujours en adaptation, selon le contexte social et économique», ajoute-t-elle.

Si Accès travail vient en aide à la clientèle pour la recherche d’emploi, l’équipe s’affaire également à assurer le maintien en emploi des gens, grâce à de l’accompagnement pour ainsi assurer une stabilité aux entreprises. «Cela va être de plus en plus important d’assurer ce service puisque ça règle aussi le problème de recrutement et tous les efforts faits pour l’intégration», termine-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires