Les Tigres gagnent difficilement contre le Phoenix

Les Tigres gagnent difficilement contre le Phoenix
Benjamin Tardif (Photo : Dominic Charette/LHJMQ)

Bien que le Phoenix de Sherbrooke pointe au dernier rang du classement général, les Tigres de Victoriaville ont eu besoin de tout leur petit change pour se payer la victoire en ce mardi après-midi. Cette quatrième victoire de suite a été acquise au compte de 3 à 2.

Dès les premiers instants de la rencontre, c’est le Phoenix qui a sonné la charge avec beaucoup de rythme. Cela a forcé le défenseur Vincent Sévigny à se compromettre avec une pénalité. Désireux d’en profiter, le Phoenix a vu le prometteur attaquant Joshua Roy décocher un tir parfait qui n’a laissé aucune chance au gardien Nikolas Hurtubise.

Voulant reprendre le rythme après avoir vu le Phoenix dominer la première période, les Tigres ont augmenté le tempo en deuxième période. Profitant du travail d’Alex Beaucage, Egor Serdyuk a poursuivi sa bonne séquence offensive en enfilant l’aiguille pour créer l’égalité dans la partie. Quelques minutes plus tard, Mikhail Abramov a endormi tout le monde chez le Phoenix pour ensuite décocher un tir précis dans le haut du filet du gardien Samuel Hlavaj.

Lors de la troisième période, les Tigres ont joué avec le feu quelque peu en écopant de deux pénalités mineures. L’unité de désavantage numérique et le gardien Hurtubise ont cependant réussi à tenir le fort. À l’autre bout de la glace, les Tigres ont eu la chance de mettre la rencontre hors de la portée des Sherbrookois en avantage numérique, mais le gardien Hlavaj a réalisé un arrêt miraculeux pour priver Abramov d’un but certain. Le Phoenix a par la suite retiré son gardien au profit d’un sixième patineur, mais Benjamin Tardif a marqué dans un filet désert. Jaheem Lagacé-Aurelien a cependant ramené l’écart à un but avec 16 secondes à faire, mais les Tigres ont été en mesure de tenir le coup pour l’emporter.

Au terme de la partie, l’entraîneur-chef victoriavillois se montrait déçu de la performance livrée par les siens au cours de cette rencontre. N’eût été du brio du gardien Nikolas Hurtubise, les Félins auraient très bien pu échapper la victoire. «Je suis déçu de l’effort collectif, c’est sûr et certain. Nous parlons de victoire, mais celle-là a un goût amer. J’ai dit aux joueurs qu’il fallait apprendre de cette partie. Sherbrooke a travaillé bien plus fort que nous et en unité de cinq. J’ai senti que notre équipe espérait des choses offensivement et individuellement. Ce n’est pas l’identité de notre équipe. […] Nous nous sommes présentés à 50% de nos capacités. C’est une erreur de parcours. Nous devons apprendre.»

Dans la victoire des siens, Hurtubise a eu à repousser 27 des 29 lancers dirigés vers lui. Aux yeux de Mallette, c’est lui qui a été le meilleur joueur de l’équipe dans la rencontre. Son vis-à-vis Samuel Hlavaj a été testé à 18 reprises, cédant deux fois. «La victoire est là à cause de lui. […] Je l’adore depuis le début de la saison. Les deux gardiens font le travail cette saison. Les statistiques le prouvent. J’ai aimé les gros arrêts effectués aux bons moments de la part d’Hurtubise ce soir. Sherbrooke est vraiment sorti très fort.»

Retrouvailles pour Tardif et le Phoenix

Ce match avait évidemment une signification particulière pour le numéro 27 des Tigres, Benjamin Tardif, lui qui affrontait pour la première fois le Phoenix, son ancienne équipe avec qui il a disputé 252 parties. Auteur du but vainqueur (marqué dans un filet désert), Tardif était satisfait de voir les siens repartir avec la victoire, mais il sait pertinemment que ce n’était pas un grand match. «C’était plaisant de jouer contre mon ancienne équipe. J’avais le goût de batailler contre eux. Personnellement, ce n’était pas mon meilleur match, même chose sur le plan collectif. Au moins, nous avons gagné, mais il faudra être meilleur c’est certain. […] Dans un coin de notre tête, nous savions où le Phoenix est au classement. Une équipe gagnante se doit de se préparer de la même façon, peu importe l’adversaire», a relaté le patineur de 20 ans.

De son côté, l’entraîneur-chef Stéphane Julien, qui a été son premier et seul entraîneur dans le junior majeur jusqu’au début du mois de janvier 2021, se disait heureux de voir son ancien protégé au sein d’une équipe qui aspire aux grands honneurs. «Depuis qu’il est à Victoriaville, il fait du bon travail. Benjamin est un gars que nous avons élevé. C’est un passionné avec une éthique de travail irréprochable. Je crois que les Tigres ont fait une belle prise. Avec ce qui s’est passé l’an dernier (saison annulée à cause de la pandémie), nous voulions donner la chance à des gars comme Ben d’aller jusqu’au bout. Il va avoir cette chance avec les Tigres.»

Notes en rafale

– Zackaël Turgeon et Massimo Siciliano étaient de retour au jeu pour les Tigres. Ils remplaçaient respectivement Zachary Gravel et Antoine Desrochers.

– Depuis le début de la bulle à Gatineau, Egor Serdyuk totalise maintenant cinq points en trois parties.

– Les Tigres ont été blanchis à sept reprises sur l’attaque massive au cours de cette rencontre.

Les Tigres reprendront l’action jeudi après-midi une fois de plus à compter de 13 h. Ce sera cette fois face aux Olympiques de Gatineau de l’entraîneur-chef Louis Robitaille.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires