Trois rendez-vous littéraires et virtuels à ne pas manquer

Communiqué
Trois rendez-vous littéraires et virtuels à ne pas manquer
Trois entrevues publiques virtuelles sont prévues.

Dans le cadre des rendez-vous littéraires intitulés «Plaisirs d’écrire, bonheur de lire!», Danielle LeBlanc animera, au cours des prochaines semaines, trois entrevues publiques virtuelles et gratuites, en direct de la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot de Victoriaville.

 Anaïs Barbeau-Lavalette – le mercredi 17 février à 19 h

Romancière, scénariste, réalisatrice et citoyenne engagée, Anaïs Barbeau-Lavalette a publié en 2015 La femme qui fuit, œuvre majeure qui lui a valu, entre autres, le Grand Prix du livre de Montréal 2016. Avec plusieurs films et documentaires d’exception à son actif, elle a lancé en 2020 La déesse des mouches à feu, un film largement récompensé partout dans le monde. Il sera également question de Mères au front, un projet lancé avec Laure Waridel, qui interpelle nos élus pour une relance verte et juste. Militante autant par ses livres que dans ses films, Anaïs Barbeau-Lavalette a reçu en 2013 le prix Artiste pour la paix, qui salue le travail d’une personnalité artistique reconnue pour son humanisme.

Monique Juteau – le mercredi 17 mars à 19 h

En lien avec la Journée mondiale de la poésie du 21 mars, une poète centricoise sera à l’honneur. Récipiendaire du Prix Gérald-Godin en 1998, Monique Juteau écrit de la poésie, des récits et des romans. Ses nombreux voyages inspirent ses histoires et elle offre des performances mémorables de lecture publiques. Nous discuterons de son dernier ouvrage, Le marin qui n’arrive qu’à la fin, et de son projet Un poème à porter.

 Simon Boulerice – le mercredi 21 avril à 19 h

Il y a tant à dire sur cet artiste prolifique ! D’abord il écrit; romans, récits, contes, poésie, théâtre, et littérature jeunesse. Il a une chronique à la radio de l’émission Plus on est de fous, plus on lit à Ici Radio-Canada, et à la télé, à Cette année-là à Télé-Québec. Il est comédien, danseur et fait également de la mise en scène. Il a plus de 50 titres à son actif. Pleurer au fond des mascottes, l’un de ses plus récents ouvrages, est un délice. Une rencontre qui promet et qui transmettra au public sa bonne humeur contagieuse et son enthousiasme débordant.

Ces entrevues publiques sont gratuites et seront suivies d’une période de questions. Pour consulter la programmation complète des bibliothèques, visitez le vic.to/bibliotheque.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires