Églises : à la recherche de nouvelles vocations?

Églises : à la recherche de nouvelles vocations?
L'église Sainte-Victoire (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Un projet de consultation se dessine concernant la pérennisation des églises de la paroisse Sainte-Victoire afin d’identifier une nouvelle vocation partielle ou totale pour les églises Sainte-Victoire, Sainte-Famille, Notre-Dame-de-l’Assomption et leurs presbytères.

À cette fin, la Ville de Victoriaville et la paroisse Sainte-Victoire adresseront une demande au Conseil du patrimoine religieux du Québec afin d’obtenir une contribution financière.

Il est question d’un projet d’incubateur à projets, dont le coût est estimé à 72 000 $.

La rivière Nicolet (Photo www.lanouvelle.net – Archives)

Freiner les plantes exotiques envahissantes

Le conseil municipal de Victoriaville a résolu de demander une aide financière à la Fondation de la faune du Québec dans le cadre de son programme pour la lutte contre les plantes exotiques envahissantes.

La Ville souhaite connaître l’envergure de la colonisation des espèces exotiques envahissantes le long de la rive de la rivière Nicolet pour ensuite mettre en place des actions visant à en freiner la progression.

Le coût du projet s’élève à 15 000 $. Mais l’aide financière pourrait couvrir 70% des dépenses jusqu’à concurrence de 10 000 $.

Des nominations

Les élus victoriavillois ont entériné la désignation des membres, pour l’année 2021, de la Table de concertation et de suivi du plan d’action de la Politique de développement des arts et de la culture, une instance créée en février 2018.

Plus d’une quinzaine de membres la composent : Véronique Audy, Catherine Bégin, Julien Brazeau, Sophie Chabot, Danielle Croteau, Marie-France Dupuis, Nathalie Hébert, Sandra Houle, Geneviève Labbé, Sophie Lambert, Isabelle Lamontagne, Marie Laporte, Sarah Legault, Michel Pépin, François Roux et Jordy Vézina-Levasseur.

Le conseil municipal a, de plus, approuvé les nominations sur une base permanente  de Maxime Hébert-Tardif (chef de division des communications au sein de la direction générale), Jean-François Béliveau (directeur adjoint au sein du Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire) et Sébastien Lévesque (pompier à temps partiel).

Le comité consultatif d’urbanisme compte, par ailleurs, un nouveau membre, Martine Savoie, pour qui il s’agit d’un premier mandat de deux ans.

Comité de démolition

Trois élus, Caroline Pilon, Yanick Poisson et Michael Provencher, représenteront la Ville au sein du comité de démolition qu’on vient de créer.

En décembre, on apprenait que la Ville allait de l’avant avec un règlement visant à mieux encadrer la démolition de bâtiments et à protéger le patrimoine bâti.

Chaque année, les demandes de démolition se font de plus en plus nombreuses.

Seule la démolition des bâtiments patrimoniaux sera soumise au processus prescrit par le nouveau règlement qu’adoptera la Ville cette année.

La décision d’autoriser ou non une démolition reviendra au comité. Les décisions des membres du comité reposeront sur différents critères prévus au règlement, à savoir notamment la valeur patrimoniale, l’état de l’immeuble, les coûts de restauration et la nature du projet de remplacement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Partie pris
Partie pris
3 mois

On peut on statuer que lorsque la vérité sort on n’aime pas cela