Démission de Marcel Dubois : les députés de la région commentent

Démission de Marcel Dubois : les députés de la région commentent
Eric Lefebvre. député et whip en chef du gouvernement (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Appelés à réagir à la démission, en matinée, du président du conseil d’administration du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), Marcel Dubois, les députés de la région n’ont pas manqué de saluer l’engagement du Victoriavillois.

Le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, Eric Lefebvre, a d’abord rappelé son implication de près de trois décennies au sein du réseau de la santé et des services sociaux de la région. «Il a donné du temps et de l’énergie depuis toutes ces années», a fait valoir le député d’Arthabaska tout en le remerciant «pour tout le travail accompli dans la gouvernance du CIUSSS MCQ».

Alain Rayes. député de Richmond-Arthabaska

Pour sa part, le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, a notamment souligné les qualités de gestionnaire de Marcel Dubois, aussi «un leader reconnu». «Il a toujours eu à cœur les intérêts de notre région. Je tiens à le remercier sincèrement d’avoir favorisé l’avancement de nombreuses causes importantes. Sa contribution au secteur de la santé, notamment, a été tout à fait exceptionnelle», a-t-il exprimé.

Le CIUSSS MCQ a reçu, mardi matin, la démission de Marcel Dubois, une démission qui survient après les révélations, lundi, sur sa présence dans sa résidence en Floride, malgré les invitations répétées du gouvernement et de la Santé publique à éviter tous les voyages non essentiels hors du pays.

Gestionnaire de formation et de carrière, Marcel Dubois, rappelons-le, possède aussi une longue feuille de route dans le domaine de la santé. Il a présidé le conseil d’administration de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska de 1992 à 2003, puis celui du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) d’Arthabaska-et-de-L’Érable de 2004 à 2015 pour ensuite siéger au conseil d’administration du CIUSSS MCQ au sein duquel il est devenu vice-président en septembre 2018 avant sa nomination comme président au début de décembre cette même année.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Henri-paul Labonté
Henri-paul Labonté
1 mois

Il est en position d’influence et devrait donner l’exemple. Vous aussi les députés.

Simon
Simon
1 mois
Répondre à  Henri-paul Labonté

Bien dit Henri-Paul, dommage que son bénévolat de longue date finisse ainsi, mais comme l’expression le dit : « Il s’est peinturé dans le coin…lui-même »…une erreur de jugement de sa part…peu importe ses justifications, il a perdu, je pense, la confiance des gens qu’il représentait…ce qui ne lui enlève rien quant à son historique d’implication…mais le doute est semé…

Jay Bourne
Jay Bourne
1 mois

Les journalistes ont vraiment rien a faire par les temps qui courent pour ecrire sur le sujet. Si M. Dubois suit les politiques de quarantaine au retour je ne vois pas en quoi cela ajoute un risque aux autres citoyens de la region. Actuellement avec un comportement similaire a celui du Quebec le risque par habitant est moindre en Floride qu’au Quebec simplement relie a la temperature exterieure chaude qui diminue la duree de vie du virus en suspension.

Les journalistes devraient plutot questionner Eric Lefebvre, depute CAQ, sur les decisions que son parti prend et qui brime les droits et libertes des citoyens parce que les administateurs du systeme de sante font mal leur travail.

Le plus haut taux de contamination est dans les milieus hospitaliers et CHLSD mais ca on en parle pas. Pendant cela la population tolere que l’on ferme des commerces au detail locaux au detriment des achats en ligne sur Amazon. Plus de gens vont miurrir du cancer dans la prochaine annee parce que le systeme aura retarde un traitement. Les jeunes sont laisses a l’abandon, le taux de decrocahge scolaire va monter en fleche. Le remede que fait la CAQ est plus dommageable long terme que le virus.

Chers journalistes, pourquoi ces questions ne sont pas abordees avec Eric Lefebvre? Comment ils vont aider les proprietaires de PME qui feront faillite par leur fermeture au nom de la sante publique? Vous rappelez vous les taxis vs Uber… ils ont rembourses des permis payes trop cher… feront-ils la meme strategie en renflouant les REER des proprietaires ruines?

Bonne journee