Collège Clarétain : un bilan positif, malgré le contexte

Communiqué
Collège Clarétain : un bilan positif, malgré le contexte
(Photo : gracieuseté)

Le Collège Clarétain de Victoriaville affiche un bilan fort positif lors des deux dernières semaines de l’école en ligne, malgré le contexte actuel.

Depuis le 5 janvier, tous les élèves suivaient leurs cours à distance selon l’horaire habituel. Il y avait également une période d’étude ainsi qu’une période d’activité qui leur permettaient d’avoir des journées bien remplies.

Chaque matin, dès 8 h 10, tous les élèves étaient branchés et les apprentissages scolaires se poursuivaient avec brio. Cela a été possible grâce à une équipe d’enseignants dédiés qui recherchent l’innovation et le développement. «En étant poussée dans le précipice en mars dernier, l’équipe a su voler et ainsi développer de nouvelles compétences pédagogiques en un temps record et consolider l’organisation scolaire», a dit Éric Gardner, directeur général.

Les jeunes étudiants apprennent en ligne et peuvent également compléter des évaluations comme s’ils étaient en classe. De plus, le service OXYGÈNE aux élèves qui éprouvent des difficultés d’apprentissage est très apprécié tout comme le soutien en ligne par les enseignants. Durant les périodes d’étude, les jeunes avaient accès à des enseignants et aux éducatrices spécialisées pour du soutien pédagogique et personnel.

Autre exemple d’adaptation rapide et d’engouement collectif, les cours d’éducation physique grâce à l’application STRAVA, où les jeunes peuvent interagir avec leur enseignant par des photos, des cartes et des messages écrits. «Le but était d’amener mes élèves à conserver la pratique d’activités physiques au quotidien et de créer aussi un mouvement familial. C’est facile de demeurer devant un écran toute la journée et de consommer du virtuel. Je suis vraiment fier de nos jeunes qui poursuivent les traditions clarétaines», a mentionné Mario Roy, enseignant en éducation physique depuis 30 ans.

Presque une journée régulière

Du côté des concentrations, par exemple le golf, le hockey, les sciences, l’improvisation et le football, les jeunes retrouvent leur animateur virtuellement et exécutent leur activité pour poursuivre leur passion.

Selon Martin Bélanger, directeur des services aux élèves, c’est tout un défi qui fut relevé par les membres de la vie scolaire pour permettre aux jeunes de se retrouver et de briser l’isolement. L’ajout de l’application «TOTAL COACHING», où les jeunes ont des entraînements à suivre tout comme les pratiques en groupe virtuellement les amènent à se retrouver, à socialiser et à bouger ensemble comme dans un gymnase. C’est vraiment une belle fierté collective toutes ces innovations d’accompagnement par le personnel.

Depuis la rentrée scolaire 2020, l’équipe de direction avec son personnel a dû s’adapter rapidement au contexte de pandémie très changeant et évolutif. En effet, malgré les horaires en alternance pour les élèves au 2e cycle du secondaire, les jeunes poursuivre leurs apprentissages et ont l’occasion de bouger à la maison tout en respectant les mesures sanitaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires