Immobilier : records historiques de ventes en 2020

Par Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
Immobilier : records historiques de ventes en 2020
(Photo : Archives)

Avec 112 476 ventes résidentielles réalisées dans l’ensemble du Québec, l’année 2020 marque un record depuis que le système Centris des courtiers immobiliers compile les données de marché (2000).  Par rapport à 2019, il s’agit d’une hausse de 17%.

«Le quatrième trimestre boucle en force une année 2020 remarquable, marquée par une crise sanitaire inédite. Les aides financières gouvernementales exceptionnelles, le niveau plancher des taux d’intérêt, le regain d’intérêt pour l’acquisition de propriétés adaptées à la nouvelle réalité du télétravail ainsi que de nouveaux besoins ont accéléré la multiplication des transactions au-delà des grandes agglomérations. Ce phénomène a diminué d’autant le nombre, déjà restreint, de propriétés offertes à la vente sur le marché, propulsant le prix des propriétés à des niveaux jamais atteints auparavant à l’échelle de la province», explique Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché à l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.

À l’échelle du Québec, le prix médian des unifamiliales a atteint 295 000 $, ce qui représente une augmentation de 13% par rapport à 2019. Le prix médian des copropriétés a également connu une progression notable, soit une hausse de 11%, pour s’établir à 272 000 $. Pour ce qui est des immeubles de deux à cinq logements, leur prix médian est demeuré relativement stable par rapport à l’année précédente, alors que la moitié des immeubles se sont vendus à plus de 425 000 $ (+1%).

Par ailleurs, les délais de vente se sont raccourcis comparativement à un an plus tôt. Ainsi, il fallait compter en moyenne 86 jours pour trouver preneur, soit 11 jours de moins qu’en 2019.

Icimédias

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires