Grande Place des Bois-Francs : 2020, l’année des défis

Publireportage
Grande Place des Bois-Francs : 2020, l’année des défis
Martin Sévégny, de la Grande Place des Bois-Francs, a expliqué que parmi les innovations de l'année il y a eu l'accès virtuel au père Noël. (Photo : www.lanouvelle.net)

Les centres commerciaux n’ont pas été épargnés depuis le début de la pandémie. À la Grande Place des Bois-Francs de Victoriaville, l’année aura été marquée par beaucoup de changements et de défis relevés.

Le directeur général Martin Sévégny explique que malgré quelques fermetures, l’ajout de nouveaux locataires (clinique de physiothérapie et bureau de l’assurance-emploi) permet au centre commercial, qui est la propriété de la Société de gestion Cogir, d’amoindrir les impacts des départs. Les habitudes des consommateurs se sont aussi modifiées depuis le mois de mars et il faut s’y habituer. «Les paradigmes de l’industrie vont changer», annonce-t-il.

Pour se tirer d’affaire, la Grande Place a rapidement réagi, s’adaptant aux consignes sanitaires. Dans le respect de celles-ci, les commerces ont connu un bon vendredi fou et pour Noël, voulant faire plaisir aux enfants, le père Noël s’est lui aussi ajusté. C’est ainsi que les petits ont pu lui confier leur liste de cadeaux grâce à la technologie.

Le centre commercial continue d’innover et a profité de l’année pour changer l’éclairage du stationnement et passer au DEL et s’apprête à installer un afficheur numérique extérieur sur lequel on pourra prendre connaissance des ventes ou d’autres informations. Bref, la pandémie aura peut-être ralenti les activités, mais n’a pas découragé l’innovation qui permet de rester dans le marché. «Il suffit de prendre le temps et de voir un peu en avant et surtout d’écouter les employés qui sont sur le plancher», termine M. Sévégny.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires