Vaccination : Arthabaska-Érable devra patienter

Par Matthew Vachon
Vaccination : Arthabaska-Érable devra patienter
Dre Marie Josée Godi (Photo : Capture d'écran)

Alors que la vaccination doit s’amorcer à compter du 21 décembre sur le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Arthabaska-Érable devra patienter. C’est plutôt à Drummondville et à Trois-Rivières que la vaccination commencera et qu’elle se déroulera pour les prochaines semaines.

Au total, il y a 6000 doses du vaccin de Pfizer qui seront disponibles dans les trois premières semaines de vaccination en Mauricie/Centre-du-Québec. Il y aura donc 3000 personnes des deux groupes prioritaires, soit les personnes vulnérables et en perte d’autonomie en CHSLD ainsi que les travailleurs du réseau de la santé, qui pourront recevoir le vaccin. À Trois-Rivières, ce seront les résidents et le personnel du Centre d’hébergement et de soins de longue durée Cloutier-du Rivage qui auront accès aux premières doses. À Drummondville, la vaccination se fera au Centre communautaire. «Dans les quatre prochaines semaines, il y a deux sites qui ont été identifiés, car les doses sont limitées. Nous allons déployer différents scénarios au fur et à mesure. La population de Victoriaville se fera vacciner, mais pas dans les premières semaines. Il y a un lieu qui sera identifié pour procéder à la vaccination assez rapidement», a expliqué la directrice de la santé publique du CIUSSS MCQ, Marie José Godi.

Pour les travailleurs de la santé de Victoriaville et les environs, Dre Godi a évoqué la possibilité que ceux-ci doivent se rendre à Drummondville pour recevoir le vaccin. «Avec les quantités disponibles, nous avons un scénario prévu. Il est possible que ces travailleurs soient appelés à se déplacer vers Drummondville.» En ce qui concerne les résidents de CHSLD, la priorité sera d’administrer le vaccin dans leur milieu de vie.

Par ailleurs, Dre Godi a fait valoir que la situation épidémiologique était encourageante dans les écoles et que plusieurs éclosions se termineront dans les prochains jours. En ce qui concerne les milieux de travail, les éclosions sont circonscrites rapidement tandis que le taux de positivité dans la communauté demeure bas. «La transmission communautaire est encore présente, mais moins que dans les semaines précédentes. Le nombre d’hospitalisations demeure important, mais stable. Une petite tendance est à la baisse de ce côté. La pression sur le réseau de la santé demeure présente et les éclosions dans les résidences privées pour aînés s’avèrent préoccupantes.»

Elle a encore encouragé les gens à maintenir les mesures sanitaires en vigueur, malgré le début de la vaccination.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
10 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
michel
michel
1 mois

vaccin arn pas etude et pas sure non merci

Vraiment
Vraiment
1 mois

Si je lis bien, les chances de survie pour les personnes à risques sont supérieurs s’ils demeurent à Drummondville, est-ce normale pour une société dites équitable de vacciner 2 ou 3 semaines avant une autre région. Expliquez vous? Un grand manques de jugements.

-Charles lemieux
-Charles lemieux
1 mois
Répondre à  Vraiment

-C,est a croire que Victor et sa region fait partie du tiers monde selon la santé publique du centre du Québec.

Pierre Poirier
Pierre Poirier
1 mois
Répondre à  Vraiment

En effet, expliquez-vous, on a le droit de savoir, ou peut-être le Ministre de la Santé aura-t-il une explication LOGIQUE ?

Sylvie
Sylvie
1 mois
Répondre à  Vraiment

Et en plus lorsqu on lis ceci
Seulement dans la MRC d’Arthabaska, on recense 220 cas actifs, ce qui en fait le secteur le plus touché en Mauricie et au Centre-du-Québec.

bravo pour les décisions qui sont prises

Pierre Poirier
Pierre Poirier
1 mois

Comme d’habitude, Victoriaville servi en dernier. Dre GODI, les aînés de Victoriaville et les environs ont le droit de vivre comme ceux de la rive nord du fleuve. Au cas ou vous ne le sauriez pas, il y a un pont qui traverse le fleuve…ce que vous semblez ignorer au Ciussssss de la Rive Nord. Consulter les carte géographiques sur les médias numériques. En plus, déplacer une équipe vers Victo ne serait-il pas plus économique que de forcer tous les intervenants en santé de Victo à se déplacer vers Drummond ou 3-Rivières. (2+2=4)

Sylvie
Sylvie
1 mois
Répondre à  Pierre Poirier

Bien d’accord encore une fois rien pour victoriaville et tout pour le reste trois rivières et Drummondville à croire qu à Victoriaville il n y a pas de cas de covid
entre autre 30 décès aux jardins du parc
bravo à nos décideurs

Lucie
Lucie
1 mois
Répondre à  Sylvie

Vraiment c’est n’importe quoi! On fait tous partie du CIUSSS MCQ et en plus c’est nous qui avons le plus de cas actifs presentement. Il y a du favoritisme comme d’habitude. Pourtant, notre argent vaut autant que nos voisins aux impots!

Joanne Boulanger
Joanne Boulanger
1 mois

Je ne vois pas pourquoi les ainés de Victo devraient payer leurs impôts 2020 au printemps 2021 si leur vaccination sera seulement quelque part au printemps 2021. Plein d’éclosions avec décès dans les RPA de Victo et Érable et peu d’éclosions à Drummond présentement. Où sont nos députés

Sylvie
Sylvie
1 mois
Répondre à  Joanne Boulanger

Bien d accord avec vous