Les maires prennent la décision de construire un bâtiment neuf!

Les maires prennent la décision de construire un bâtiment neuf!
La MRC de L'Érable privilégie une construction neuve à 3 millions $ pour son centre administratif. (Photo : gracieuseté)

Le conseil des maires a pris la décision de construire un bâtiment neuf pour abriter le centre administratif de la MRC de L’Érable, un projet qui devra toutefois se réaliser à l’intérieur d’un cadre financier ne dépassant pas les 3 millions $.

Les maires ont, somme toute, coupé la poire en deux alors que le projet initial prévoyait des dépenses de 6 millions $ pour une nouvelle construction qui avait été préférée à des rénovations du bâtiment actuel de l’ordre de 5,5 millions $.

«Même en incluant la subvention de 65% du Ministère, nous n’aurions pu réaliser un projet à 6 millions $ sans augmenter la quote-part de nos municipalités, ce qui était notre dernier souhait», d’expliquer le maire de Notre-Dame-de-Lourdes et préfet de la MRC de L’Érable, Jocelyn Bédard.

Pour M. Bédard, l’option d’un projet évalué à 3 millions $ tient davantage la route pour respecter la capacité de payer des citoyens. «Nous profiterons du même programme de subvention pour 1,95 million $ ce qui nous laissera à financer un montant de 1,05 million $ sur une période de 25 ans (prévoit-on) à un taux d’intérêt sous la barre des 2%. Ça ne nous coûtera pas plus cher que de le rénover.»

«Notre objectif est de construire du neuf et rapatrier dans un même bâtiment nos employés qui sont logés ailleurs. Pour certains de nos 60 employés, le télétravail sera privilégié ce qui nous permettra de récupérer un certain nombre de pieds carrés», croit le préfet.

La MRC a donné son aval pour qu’une firme d’architectes peaufine des plans et devis. «Si la firme réussit à nous soumettre un projet de 3 millions $ qui nous convient, il y a de fortes chances qu’on procède à un appel d’offres public à des fins de construction pour qu’on ait une première pelletée de terre en 2022. Sinon, on se rassoira à la table des discussions», de conclure M. Bédard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires