«La magie de Noël à l’hôpital» bien présente pour une 10e année

«La magie de Noël à l’hôpital» bien présente pour une 10e année
(Photo : Gracieuseté)

Pour une 10e année, BMR/VIVACO groupe coopératif et Brunet Plus s’unissent dans la campagne La magie de Noël à l’hôpital au profit de la Fondation À Notre Santé. L’activité s’échelonne du 30 novembre au 14 décembre.

La pandémie a contraint cette année les organisateurs de la campagne à innover. «Auparavant, on allait voir les usagers de l’hôpital, on se déguisait en lutins, il y avait de la musique, ce qu’on ne peut faire cette année. Mais on tenait à demeurer présent dans le cœur des usagers», a indiqué Emmanuelle Bergeron Mercier, coordonnatrice marketing chez BMR/VIVACO groupe coopératif.

L’innovation passe cette année par l’installation sur différents étages de l’hôpital de 10 sapins grand format en vinyle autocollant. Dix partenaires de la région les ont acquis au coût de 500 $.

Pour les colorer et y apporter une touche enfantine, on a fait appel aux enfants de l’école La Ribambelle par l’intermédiaire d’un concours de dessins.

On garnira aussi ces sapins de boules autocollantes tout au cours de la campagne, représentant les dons reçus dans différents commerces et sur le site Web. «Les donateurs pourront personnaliser les boules autocollantes en y inscrivant un petit message d’espoir pour les patients et le personnel du centre hospitalier», a confié Mme Bergeron Mercier.

Le retour de la campagne a été annoncé en conférence de presse virtuelle, mardi avant-midi. (Photo capture d’écran)

La population pourra manifester son soutien à la campagne en se procurant ces boules de Noël dans les commerces BMR de Victoriaville, Plessisville, Ham-Nord, dans les Sonic de Victoriaville et les Shell de Plessisville et Warwick, à la pharmacie Brunet et sur le site Web de la Fondation À Notre Santé au www.anotresante.ca.

Par ailleurs, pour chaque contenant de lave-vitre vendu, 1 $ ira à la campagne. Et puis, les clients, moyennant un don de 2 $, recevront un bon de réduction.

Impliqué depuis les débuts dans cette initiative, Jean-Sébastien Croteau, pharmacien propriétaire affilié à Brunet, a tenu à saluer les représentants de la Fondation À Notre Santé qui poursuivent la campagne malgré le contexte actuel. «J’y participe depuis le commencement, toujours dans le but d’égayer, de mettre un peu de lumière pour que ce soit moins pénible de se retrouver à l’hôpital», a-t-il exprimé, d’autant que cette année, tout revêt une dimension insoupçonnée. «Je voulais personnellement qu’on soit capable de remercier, d’appuyer, d’encourager le personnel de l’hôpital. Et cela se fera par ces boules de Noël qu’on va vendre en magasin. On va insister pour que les gens y inscrivent un mot d’encouragement pour les usagers et le personnel», a-t-il indiqué, tout en signalant que la Fondation Croteau, Isabelle, Caron allait, une fois de plus, contribuer à la hauteur de 5000 $. «On procède aussi à une vente-bénéfice de différents produits du 3 au 9 décembre. On espère faire une différence encore cette année», a souligné le pharmacien.

Pour sa part, Jérôme Tardif, directeur chez VIVACO groupe coopératif, se réjouit de pouvoir encore s’impliquer dans cette campagne. «On veut mettre un sourire aux patients de l’hôpital. Depuis les débuts, plus de 126 000 $ ont été amassés. C’est beaucoup d’argent», a-t-il dit, tout en indiquant que l’argent allait contribuer à l’importante campagne annuelle, dont il est coprésident d’honneur avec Claude Charland et trois pédiatres, Jean-Claude Cantin, Sonia De Serres et Mélanie Noël.  Une campagne sur deux ans, sous le thème Guérir n’est pas un jeu d’enfant, pour le réaménagement de l’unité pédiatrique et le Centre naissance-famille, un projet de plus de quatre millions de dollars qui a reçu un appui d’un million de dollars de la Fondation les Amis d’Elliot.

La directrice générale de la Fondation À Notre Santé, Mylène Lambert, a salué les partenaires engagés dans la cause depuis les débuts. «Bravo aussi au comité organisateur qui a su faire preuve de créativité en cette période exceptionnelle. On sait tous que le temps des fêtes constitue une bonne occasion pour faire preuve de générosité et de partage. Par cette belle activité, les dons sont accessibles à tous. On rejoint l’ensemble de la population. Avec une boule de Noël en vente à 2 $,  c’est vraiment accessible pour tout le monde, ce qui rend l’activité d’autant plus intéressante», a-t-elle fait valoir. «La Fondation est vraiment heureuse de pouvoir contribuer et mettre de la magie en cette période des fêtes qui se verra exceptionnelle cette année. À vous de jouer, maintenant, a-t-elle lancé. On sait tous que guérir n’est pas un jeu d’enfant.»

L’an dernier, la campagne La magie de Noël à l’hôpital a engrangé un montant net de plus de 21 000 $, un résultat qu’on aimerait bien atteindre cette année encore. «C’est ambitieux, mais c’est possible. Toutefois, de façon réaliste, en ces temps un peu plus spéciaux, selon moi, on est capable d’aller chercher une somme minimale de 15 000 $», a soutenu Élisabeth Poulin, agente aux communications à la Fondation À Notre Santé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires