Bâtiment de la MRC : de l’opposition à une construction neuve

Bâtiment de la MRC : de l’opposition à une construction neuve
Les élus ferdinois énoncent leur opposition à tout projet de construction ou d'agrandissement du bâtiment administratif de la MRC de L'Érable. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

À moins de démonstration contraire, les élus de la Municipalité de Saint-Ferdinand ont signifié leur opposition, par voie de résolution, à tout projet de construction ou d’agrandissement du bâtiment administratif de la MRC de L’Érable qui serait plus coûteux qu’un projet de réfection raisonnable de l’édifice existant. Ils désirent également qu’un scénario de réfection raisonnable soit présenté au conseil des maires de la MRC de L’Érable.

Les élus ferdinois ont pris position suite à la rencontre organisée virtuellement avec le préfet et la directrice générale de la MRC de L’Érable plus tôt dans le mois.

Les membres du conseil municipal de Saint-Ferdinand sont conscients que les employés de la MRC de L’Érable réalisent un travail de qualité et qu’ils méritent un environnement de travail adéquat. Ils refusent cependant de faire porter à leurs citoyens les frais d’une nouvelle construction ou d’agrandissement du bâtiment administratif actuel, particulièrement dans un contexte d’incertitude économique. Ils croient aussi qu’une réfection du bâtiment existant pourrait répondre aux besoins des employés.

Lorsqu’interrogé sur le montant que cela pourrait représenter pour sa Municipalité pour une construction neuve, le maire Yves Charlebois (qui n’a pas voté sur la résolution adoptée par son conseil) a parlé d’une somme 20 000 $ pendant 25 ans, soit près d’un demi-million $.

Le projet privilégié par la MRC de L’Érable propose la construction d’un nouveau centre administratif sur le terrain des scouts à Plessisville, un projet évalué à quelque 6 millions $ qui serait admissible à une aide financière de 65% du programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.»

Dans leur réflexion de privilégier une réfection complète du bâtiment existant, les membres du conseil municipal de Saint-Ferdinand disent avoir tenu compte du carnet de santé du bâtiment daté de 2019 qui indique que l’édifice actuel n’a pas de vice de construction apparent et qu’il est rendu à un cycle de vie normal où des investissements doivent être réalisés.

Les élus ferdinois tiennent également compte du scénario «projet agrandissement et rénovation du centre administratif 2019» produit par la MRC de L’Érable. «Lorsqu’on exclut l’agrandissement du bâtiment actuel, la réfection de l’édifice existant en incluant l’accessibilité universelle serait grandement plus économique que la construction d’un nouveau bâtiment», estime le conseil municipal qui précise que la subvention du RÉCIM pourrait aussi être utilisée pour une rénovation.

De plus, le conseil municipal de Saint-Ferdinand ajoute que le télétravail constitue une pratique économique et efficace pour éviter des coûts de construction importants et que les bureaux vacants dans les municipalités de la MRC pourraient être utilisés par les employés de la MRC.

Voilà donc un autre «si» qui s’ajoute avant une levée de terre d’un nouveau centre administratif pour la MRC de L’Érable.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires