La Ville de Plessisville anticipe un surplus de 700 000 $

La Ville de Plessisville anticipe un surplus de 700 000 $
Le maire de la Ville de Plessisville, Mario Fortin (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

La Ville de Plessisville anticipe un surplus qui pourrait bien atteindre les 700 000 $ pour son exercice financier devant se terminer le 31 décembre 2020 alors qu’elle prévoit des revenus de l’ordre de 12,5 millions $ et des dépenses de 11,8 millions $.

Le rapport financier comparatif des revenus et dépenses déposé en séance du conseil à huis clos (9 novembre) par le maire Mario Fortin montre pour sa part des revenus de 11,1 millions $ et des dépenses de 7,9 millions $ en date du 30 septembre dernier laissant pour les neuf premiers mois de l’année un excédent d’un peu plus de 3 millions $.

Les dépenses seront cependant plus nombreuses à calculer que les revenus pour la Ville au cours des trois derniers mois de l’année, sans compter les mauvaises surprises que pourrait lui causer dame Nature avant de dire adieu à l’année 2020.

Il faut aussi comprendre que dans le surplus de 700 000 $ anticipé est inclus une aide financière du gouvernement du Québec de près de 400 000 $ qui lui a été octroyée début d’octobre dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, somme qui pourra être dépensée dans le budget 2021 ou 2022 pour divers besoins.

Le maire Fortin s’est réjoui de la saine gestion administrative réalisée dans ce contexte plus difficile. Il est cependant trop tôt, a-t-il dit, pour savoir si les Plessisvillois auront droit à un gel de taxes l’an prochain. «Une chose est sûre, c’est que nous travaillons fort actuellement pour équilibrer le budget 2021 pour ne pas augmenter le fardeau fiscal de nos citoyens».

Les élus se réunissent le 21 novembre pour prendre leurs décisions. Ils tiendront compte également du dépôt du nouveau rôle d’évaluation qui donne lieu à une hausse d’évaluation générale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires