Happée par un autobus : une octogénaire dans un état critique

Happée par un autobus : une octogénaire dans un état critique
La collision s'est produite vers 16 h 45 en face des locaux de la MRC d'Arthabaska. (Photo : www.lanouvelle.net)

Une octogénaire repose dans un état critique au centre hospitalier Hôtel-Dieu d’Arthabaska après avoir été happée par un autobus scolaire en fin de journée, mercredi, à Victoriaville.

L’accident s’est produit à la tombée du jour vers 16 h 45. À ce moment, donc, il faisait sombre et une légère bruine tombait, selon la Sûreté du Québec. «Il y avait du trafic sur une voie. La dame, avec une marchette, s’est insérée entre deux véhicules immobilisés pour tenter de traverser de l’autre côté. L’autobus qui circulait dans l’autre voie a ralenti le plus possible, mais n’a pu éviter l’impact», a indiqué la sergente Audrey-Anne Bilodeau du Service des communications et de la prévention de la SQ.

Malgré un impact à basse vitesse, la dame a été projetée au sol, subissant des blessures qui font craindre pour sa vie.

L’octogénaire a tenté de traverser à un endroit inapproprié, sans traverse piétonnière. «Aucune signalisation ne se trouvait à cet endroit», a précisé la sergente Bilodeau.

Des enfants prenaient place dans le véhicule de transport scolaire. Aucun d’eux n’a été blessé. Ils ont été placés dans un autre autobus.

«Le conducteur a bien tenté de freiner de toutes ses forces, mais malheureusement, il y a eu impact. Bien que nerveux, le conducteur se porte bien. Il n’a pas eu à se rendre à l’hôpital. Il sera remplacé, jeudi», a fait savoir le propriétaire des Autobus ROBO, Jean-Claude Bourassa.

La SQ a dépêché sur les lieux un enquêteur spécialisé en enquête collision. La scène a été protégée le temps de l’analyse des lieux. La rue Notre-Dame Ouest, qui avait été fermée entre les rues Albert et Saint-Philippe, a été rouverte à 19 h 20.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires